Association de défense des droits des usagers de la route

Des lunettes contre l’endormissement au volant

Des lunettes contre l’endormissement au volant

Sur l’autoroute A63, Atlandes teste des montures connectées pour alertes en cas de somnolence.

Le concessionnaire de l’autoroute des Landes, entre Saint Geours de Maremne et Salles s’est associé à la start-up Ellcie Healthy qui a remporté le prix de l’innovation Sécurité Routière 2018 pour ses lunettes nouvelle génération, nommées « Prudensee ».

Ces lunettes connectées permettent donc d’éviter l’endormissement grâce à des microcapteurs repérant des signes précurseurs comme les bâillements ou le clignement des paupières qui s’accélère. Des signaux lumineux ou vibrants sont alors émis pour alerter le conducteur.

Les Prudensee peuvent être associées à une application mobile. Dans ce cas, les lunettes alertent le conducteur ou ses passagers lorsqu’un smartphone est connecté et que les passagers ont été enregistrés au préalable dans l’application.

Fabriquées en France (conception, design, production), elles seront prochainement commercialisées dans les 1.200 magasins Optic 2ooo. En attendant, Atlandes a fait l’acquisition d’une centaine de paires de lunettes connectées, qui seront distribuées à Egis Exploitation Aquitaine, en charge des patrouilles sur l’A63, mais aussi à des organisations professionnelles et des entreprises de transports. Ou encore, aux abonnés qui utilisent l’A63 quotidiennement pour des trajets domicile-travail.

Une belle initiative, sachant que la somnolence au volant est la première cause d’accident mortel sur l’autoroute.

29/05/2018 ENTREPRISEENGAGEE64.INFO
 

Enquête : femmes au volant, clichés au tournant

Enquête : femmes au volant, clichés au tournant

Certains clichés ont la vie dure. C'est en tout cas ce que montre une enquête réalisée par Minute Auto, concernant l'attitude des hommes envers les femmes au volant.

Femme au volant, mort au tournant ". On pourrait croire que cette expression n’est plus prononcée que par des hommes d’un certain âge et qu’elle ne l’est que très rarement. Pourtant, selon l’enquête menée par le comparateur d'assurances Minute Auto, 79% des conductrices l’ont déjà entendue, venant d’automobilistes de sexe masculin.

Ainsi, les mentalités ne changent pas autant qu’on pourrait le croire et ce cliché sur la prétendue maladresse des femmes au volant demeure malheureusement très actuel. En effet, l’enquête a été réalisée sur les mois de janvier et février de cette année, auprès de 2 100 femmes titulaires du permis de conduire.

Un autre cliché demeure lui aussi très vivace au sujet des conductrices, 59 % de celles interrogées ayant déjà entendu : « Femme au volant, quand t’es bourré t’es bien content ». Donc, pour certains, les femmes ne sauraient pas conduire, mais elles peuvent éventuellement être utiles en cas d’alcoolémie trop élevée…

Trois conductrices sur quatre insultées par des hommes

Globalement, plus des trois quarts des conductrices concernées se sont fait insulter par des hommes au volant et dans deux tiers des cas, les injures se rapportaient au fait qu’elles soient des femmes.

Naturellement, les conductrices estiment que tous ces clichés sont totalement injustifiés, puisque 88 % utilisent quotidiennement un véhicule et 96 % considèrent qu’elles conduisent bien. Un sentiment confirmé par le fait que 84 % n’auraient pas connu le moindre accident au cours des 24 derniers mois.

Plus étonnant en revanche, seules 67 % d’entre elles déclarent respecter le code de la route. Dernier point, lorsqu’un conflit éclate au sein des ménages entre l’homme et la femme au sujet de la voiture, c’est dans
 44 % des cas après une remise en question de la conduite féminine.

Enfin, il ne faudrait pas non plus croire que les femmes sont généralement peu habiles concernant les petites opérations mécaniques, puisque 59 % d’entre elles savent changer une roue.

29/05/2018 L'ARGUS.FR
 

RN 113 : deux nouveaux radars pour flasher dans tous les sens

RN 113 : deux nouveaux radars pour flasher dans tous les sens

Que l'on soit partisan du contournement autoroutier, ou pas, tout le monde est d'accord sur un point : il était absolument nécessaire de prendre des mesures pour sécuriser la traversée d'Arles via la RN 113. Depuis l'été 2016, les poids lourds de plus de 3,5 tonnes étaient limités sur cette portion de double voie à 70 km/h, tandis que les voitures, elles, pouvaient filer jusqu'à 90 km/h sous le contrôle d'un seul radar "classique", dans le sens Saint-Martin de Crau-Nîmes. Un radar installé en 2006 et qui, dix ans plus tard en 2016, a flashé 61 788 véhicules, soit le deuxième score départemental derrière le radar chantier de la L2, à l'entrée de Marseille !

Des infractions si nombreuses que les services de l'État en ont visiblement tiré des conséquences. Surtout, ils ont complètement changé de discours depuis 2016. À l'époque, la préfecture expliquait à La Provence que l'hypothèse d'un radar discriminant à cet endroit était exclue, cette route "ne rentrant pas dans les critères de la Direction de la sécurité et de la circulation routières qui fixe une jauge de vitesse entre 110 et 130km/h". Presque deux ans plus tard, ce sont deux radars... discriminants, dernière génération, qui viennent d'être installés sur la RN 113, au même endroit que l'ancien. Avec une grosse différence : dans le sens Saint-Martin de Crau-Nîmes, c'est un simple radar discriminant qui a été installé, capable donc de faire le tri entre les excès de vitesse des poids lourds et ceux des véhicules légers.

"Double face"

Dans le sens Nîmes-Saint-Martin, c'est aussi un radar discriminant qui a été posé, mais qui a aussi la particularité d'être "double face". Autrement dit, il flashe les véhicules par l'avant ET par l'arrière.

Sont-ils déjà en service ? Si on fait le tour des blogs spécialisés, où on explique notamment que les radars double-face ne sont pas encore homologués, la réponse est non. Mais ces écrits sont démentis par la préfecture de police, qui affirme que ces deux radars "verbalisent déjà". Les automobilistes n'ont donc plus le choix : en traversant Arles, et dans les deux sens de circulation, il va vraiment falloir lever le pied sur la RN 113.

29/05/2018 LA PROVENCE.COM
 

eCall : l'appel d'urgence devient obligatoire dans les voitures

eCall : l'appel d'urgence devient obligatoire dans les voitures

 

 

Déjà disponible sur de nombreux modèles récents, le système d'appel d'urgence eCall devient obligatoire sur tous les nouveaux véhicules homologués à partir du 1er avril 2018.

Apparu dans les années 2000, notamment sur les véhicules du groupe PSA, le système eCall est un dispositif qui permet d’appeler automatiquement les secours en cas de grosse collision et de déclenchement de l’airbag. L’automobiliste est alors directement mis en relation avec une plateforme d’assistance, qui prévient les services de secours les plus proches. Ce dispositif peut également être activé manuellement, grâce à un bouton SOS situé dans l’habitacle.

Dès que les opérateurs urgentistes décrochent, les deux premières questions posées sont alors toujours

« Etes-vous victime d’un accident ? »

« Y’a-t-il des victimes dans votre véhicule ou dans un autre véhicule ? »

Au même moment, le véhicule est géolocalisé grâce à un GPS directement intégré au système.

 


 

 

 

29/05/2018 L'ARGUS.FR
 

Stationnement : interdiction de se garer devant son entrée de garage

Stationnement : interdiction de se garer devant son entrée de garage


Garer sa voiture devant sa propre entrée de garage est passible d'une amende. Un automobiliste en a fait l'amère expérience.


Il vous arrive fréquemment de garer votre voiture devant votre entrée de garage ? Il va falloir changer vos habitudes rapidement. Au risque d'être verbalisé d'une amende par les forces de l'ordre.

C'est ce qui est arrivé à un automobiliste à l'automne 2016. Alors qu'il avait stationné son véhicule sur son « bateau », ce dernier a reçu une amende pour « stationnement gênant d’un véhicule devant l’entrée carrossable d’un immeuble ».

Amende qui fut annulée quelques temps plus tard par le tribunal de police au motif que la voiture ne gênait pas le passage des piétons et qu'elle était stationnée devant l'entrée de l'immeuble du propriétaire.


 

29/05/2018 L'ARGUS.FR
 

Téléphone au volant : attention danger !

Téléphone au volant : attention danger !

L’utilisation du smartphone en conduisant multiplie le risque d’accident par 3. Les 10 conseils à connaître…

On l’oublie trop facilement, mais téléphoner au volant est très dangereux : une simple distraction d’une seconde peut avoir des conséquences tragiques. Un accident sur 10 est imputable à l’utilisation du téléphone au volant, mais aussi 16% des accidents mortels sur autoroute.

Même danger avec l’envoi ou la consultation de SMS et de mails. Ces moments de distraction font quitter la route des yeux : le conducteur ne voit pas les dangers et la signalisation ; il peut aussi faire un écart et se retrouver dans le fossé ou aller percuter la voiture arrivant de face.

La Sécurité Routière propose 10 méthodes pour ne pas toucher son téléphone en conduisant.

1. Débranchez – La solution est radicale mais elle est efficace : éteignez votre portable ou mettez-le en mode « avion » avant de prendre le volant.

9. Méfiez-vous – … de votre kit main-libres : téléphoner avec un kit est presque aussi dangereux que téléphoner sans. Ce n’est pas tant le fait de tenir le téléphone en main qui est dangereux, c’est la distraction causée par la conversation qui nous emmène « ailleurs » que sur la route. Toutefois, vous pouvez papoter sans risque avec votre passager, car lui est dans la voiture et adaptera son comportement à la survenue de tout événement, ce qu’un interlocuteur éloigné ne peut pas faire.

10. Sauvez vos amis ! – Assurez-vous toujours, lorsque vous appelez un proche, qu’il n’est pas en train de conduire. Et si c’est le cas, raccrochez !

2. Ou passez en « mode conduite » – L’appli Mode conduite répond pour vous lorsque vous êtes au volant. Une fois activée, votre téléphone se met en veille et un message de prévention est envoyé aux personnes qui essayent de vous joindre. Téléchargez l’application Android « Mode conduite ». Sous iOS11, votre iPhone peut détecter quand vous êtes susceptible de conduire et empêcher les notifications. N’oubliez pas d’activer la fonctionnalité « Ne pas déranger en voiture ». Sous Windows Phone, vous pouvez aussi activer votre mode Conduite.

3. Mettez-le dans votre coffre – Vous avez peur de craquer ? Mettez toutes vos affaires (toutes, téléphone compris) dans le coffre de votre voiture ou le top-case de votre deux-roues. En plus, cela éloignera les voleurs à la tire.

4. Anticipez – Le coup de fil super urgent à votre boss, votre nounou, votre mère, c’est AVANT de prendre le volant (ou le guidon).

5. Déléguez – Si vous êtes accompagné(e), demandez à votre passager de prendre la communication.

6. Faites une pause – Si vous voulez répondre à un appel, écouter vos messages, passer un coup de fil, lire ou écrire un SMS, profitez-en pour faire une pause. Bien sûr en vous arrêtant dans un lieu approprié et sécurisé pour soi et pour les autres (parking, aire de repos, place de stationnement, etc.). Sur l’autoroute, il faut s’arrêter sur les aires aménagées et jamais sur les bandes d’arrêt d’urgence. Même si on est témoin d’un accident, il faut utiliser le mobile à l’arrêt et en lieu sûr.

7. Calculez – Pensez à ce qui vous pend au nez si vous êtes verbalisé un téléphone à l’oreille ! 135 euros d’amende et 3 points de permis en moins.

8. Détendez-vous – Vous avez manqué un appel, et alors ? Soyez positif : savourez ce moment de déconnexion ! Tous les appels téléphoniques n’ont pas (loin s’en faut et heureusement) un caractère d’urgence !

29/05/2018 ENTREPRISEENGAGEE64.INFO
 

Affectation des recettes des radars : la cour des comptes pas convaincue

Affectation des recettes des radars : la cour des comptes pas convaincue

Le record historique du montant des recettes de la répression routière engrangées en 2017 remet sur le tapis la question de leur affectation. Cette année encore, la Cour des Comptes estime que l'argent des radars et des PV de stationnement n'est pas pleinement conforme à la loi.

La rengaine est désormais connue : cette année encore, la Cour des Comptes doute que l'intégralité des sommes rapportées par la verbalisation des automobilistes est véritablement affectée à l'amélioration de la sécurité routière. Sur les quelque 2 milliards d'euros récoltés en 2017 (1.978,2 millions d'euros, pour être exact, contre 920,3 millions en 2016), une part de 438 millions d'euros est affectée au désendettement de l'État.

En réaction, le Délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe a précisé ce matin, au micro de Christophe Bourroux, sur RTL qu'il fallait bien prendre garde à distinguer les recettes tirées de la verbalisation pour infraction aux règles de stationnement de celles issues des excès de vitesse : "L'argent des radars automatiques va, dans son immense majorité, à la Sécurité routière et à l'entretien des routes ou à leur amélioration." Et d'en conclure que 91 % des recettes des radars automatiques sont bien consacrés à la lutte contre l'insécurité routière. 

Recettes en hausse de 10 % en un an

Ce sont dorénavant 4.600 radars automatiques qui mitraillent les automobilistes sur les routes de France. Et ce n'est pas fini. L'application du plan de la Sécurité routière devisé en 2015 prévoit le déploiement d'appareils supplémentaires. Surtout, l'abaissement au 1er juillet 2018 de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur les routes sans séparateur central pourrait rapporter 400 millions d'euros supplémentaires dans les caisses de l'État.

Le rapport produit par la Cour des Comptes le 23 mai 2018 révèle qu'à eux seuls, les procès verbaux pour excès de vitesse représentent 1.013,2 millions d'euros : c'est plus de la moitié des recettes tirées des procès verbaux routiers en 2017. C'est 10 % de mieux qu'en 2016.

En 2016, la Cour des Comptes se plaignait du fait que la moitié environ des recettes tirées de la verbalisation des automobilistes ne participait pas à l'amélioration de leur sécurité sur les routes. Un tiers environ était reversé au budget de l'État et cette proportion diminue un petit peu en 2017 (438 millions d'euros contre 485,6 millions d'euros en 2016 pour le désendettement). Le reste sert au financement des collectivité locales et de l'Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (l'AFITF). L'État et la Cour des Comptes ne sont pas d'accord sur le poids de la contribution de cette agence AFITF à l'amélioration des routes. La Cour des Comptes n'est pas davantage convaincue que l'intégralité des recettes des PV routiers perçues par les collectivités sont bel et bien affectées à la lutte contre l'insécurité routière.

24/05/2018 CHALLENGES.FR
 

Formations Post-permis : parution au Journal officiel

Formations Post-permis : parution au Journal officiel

Le 28 mars, le Gouvernement a publié au Journal officiel une ordonnance relative à la réduction du délai probatoire pour les titulaires d’un premier permis de conduire qui ont suivi une formation complémentaire. Il s’agit là des « formations post-permis » prévues par la loi Macron de 2015.


L’ordonnance du 28 mars
Actuellement, la période probatoire pour les nouveaux conducteurs est de 3 ans et 2 ans pour les élèves ayant opté pour un apprentissage anticipé de la conduite. Cette ordonnance vise à réduire le délai probatoire pour les conducteurs qui décideraient de suivre une formation complémentaire. La diminution de la période probatoire ne pourra être effective que sous deux conditions :
1. N’avoir commis, au cours de cette période, aucune infraction ayant donné lieu à un retrait de points ou ayant entraîné une mesure de restriction ou de suspension du droit de conduire ;
2. Avoir suivi une formation complémentaire dont les modalités seront précisées par décret en Conseil d’État.
L’ordonnance s’appuie sur plusieurs rapports et études récents (sans toutefois citer ces rapports) qui démontrent un phénomène d’accidentalité particulièrement élevé au cours des mois suivant l’obtention du permis de conduire. Ces rapports ont par ailleurs insisté sur la nécessité de mettre en place des formations post permis qui conduisent les conducteurs novices à engager un processus de réflexion sur leurs comportements et leur perception des risques. Plusieurs expériences menées au sein de pays de l’Union européenne ont démontré que la formation post permis est jugée très positive, notamment sur la réduction de l’accidentalité.


Sa mise en place et ses conséquences attendues
Pour l’instant le Gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur les modalités exactes de cette formation, sur sa durée ou encore son coût.
Nous savons en revanche que ces formations ne pourront être dispensées que par les auto-écoles disposant du label de qualité. Il s’agit là à la fois d’un des critères pour son obtention (1.5) mais aussi d’une des contreparties pour les établissements qui l’obtiendront.


Cette mesure, si elle part d’une bonne intention, risque cependant de ne pas rencontrer le succès escompté si un juste équilibre n’est pas trouvé. Si la formation est trop longue, donc trop « chère », peu de jeunes conducteurs choisiront de l’effectuer, à l’inverse, si elle est trop courte ou insuffisante en termes de contenu, alors la formation n’aura les effets attendus en termes de sécurité routière.


Autre « effet pervers » à prévoir, ces formations pourraient faire reculer l’AAC dont l’un des avantages était justement le fait de récupérer ses 12 points sur une période plus courte.

 

 

24/04/2018 PERMISMAG.COM
 
Dans la rubrique Sécurité routière vous pouvez aussi consulter les archives
 
Les 18 mesures du Comité interministériel de la sécurité routière 26/02/2018
 
Limitation de vitesse à 80 Km/h : le recensement des panneaux a commencé26/02/2018
 
Limitation de la vitesse à 80 km/h: Une association d'automobilistes demande le retrait de la mesure26/02/2018
 
MEME A L'ARRET, TELEPHONER AU VOLANT EST INTERDIT26/02/2018
 
Vitesse limitée à 80 km/h : «Sur certaines portions, les accidents sont repartis à la hausse»23/02/2018
 
Le radar tourelle, qui flashe 32 véhicules en même temps, débarque sur vos routes en 201823/02/2018
 
Les stages de récupération de points font le plein... et ce n'est qu'un début12/01/2018
 
CONDUITE SANS PERMIS ET SANS ASSURANCE : Petit rappel de ce que l'on risque14/11/2017
 
UN TUE SUR QUATRE EST UN PIETON13/11/2017
 
A QUOI SERT L´ARGENT DES RADARS02/11/2017
 
POUR NE PAS VOUS ENDORMIR AU VOLANT20/07/2017
 
RADARS Waze et Coyote dans le collimateur19/05/2017
 
Avril 2017 : Appel à la vigilance sur la route 18/05/2017
 
CONTESTER UN PV ELECTRONIQUE SUR INTERNET EST DESORMAIS POSSIBLE24/04/2017
 
Un nouveau panneau pour mieux informer les usagers de la vitesse limite autorisée avant un radar24/04/2017
 
NON A LA PRIVATISATION DES RADARS EMBARQUES !22/03/2017
 
"Privatisation" des radars embaqués : un jackpot pour l'Etat ?28/02/2017
 
LE CASQUE OBLIGATOIRE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE 12 ANS A VELO15/02/2017
 
ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE ET SUIVI MEDICO PSYCHOLOGIQUE COMME CONDITION POUR CONDUIRE15/02/2017
 
A partir du 31 décembre 2016, onze catégories d’infractions routières seront verbalisables sans interception du conducteur10/01/2017
 
Propriétaires de moto, de cyclo, de tricycle et de quad : plus que six mois pour mettre au format réglementaire votre plaque d’immatriculation10/01/2017
 
L'Alcool, 1ère cause de mortalité routière avec la vitesse09/01/2017
 
Vitres surteintées à l’avant : plus que deux semaines pour se mettre en conformité avec la réglementation03/01/2017
 
Echanges transfrontaliers d'informations entre la France et l'Italie sur les infractions routières03/01/2017
 
APRES LE RADAR DE FEU ROUGE, LE RADAR DE PASSAGE PIETON12/12/2016
 
Vacances d’hiver : inventaire des petites choses à ne pas oublier avant de prendre la voiture08/12/2016
 
Alcool au volant : lancement du dispositif permettant aux préfets de délivrer un permis de conduire sous condition25/11/2016
 
Contraventions : la fin de l'impunité pour les collaborateurs22/11/2016
 
Quelles sont les routes les plus dégradées vers chez vous ?14/11/2016
 
Sécurité routière : le nombre de morts a chuté de 16,4 % en octobre10/11/2016
 
Interdiction des avertisseurs de radars : 08/11/2016
 
L'appel national des entreprises en faveur de la sécurité routière25/10/2016
 
Publication d'un décret pour lutter contre la conduite après usage de stupéfiants25/10/2016
 
À moto ou en scooter, le port des gants devient obligatoire pour limiter la gravité des blessures en cas de chute22/09/2016
 
PROTEGER, ALERTER, SECOURIR21/09/2016
 
DEPART EN VOITURE ... QUELQUES ASTUCES POUR PARTIR EN TOUTE SERENITE02/08/2016
 
CANICULE EN VOITURE : COMMENT VOUS PROTEGER 02/08/2016
 
GROSSES CYLINDREES, SANS EXPERIENCE, PASSEZ VOTRE CHEMIN20/07/2016
 
LE PERMIS A POINTS19/07/2016
 
Alcool au volant : la Cour des Comptes très critique envers l'État22/06/2016
 
Infractions routières. Combien ont rapporté les amendes en 2015 ?15/06/2016
 
Une double peine automatique pour les voitures flasées non assurées03/06/2016
 
RADARS : 789 millions d'euros en 2015, un record30/05/2016
 
STATIONNEMENT SUR UN TROTTOIR : LE BOOM DES AMENDES !25/04/2016
 
FEVRIER 2016 : Hausse de la mortalité routière (+8,4%) par rapport à Février 201518/03/2016
 
DES POSTIERS VAROIS VONT POUVOIR PASSER LE PERMIS DE CONDUIRE04/03/2016
 
RADAR DE STOP : DES PV CONTESTABLES03/03/2016
 
LES NOUVELLES MESURES DE SECURITE ROUTIERE EN 201614/01/2016
 
Mortalité routière: les victimes ne sont pas les chauffards que l'on croit23/12/2014
 
LES RADARS DOUBLE FACE EN EXPERIMENTATION23/12/2014
 
La mortalité sur les vélos a augmenté de 6 % en 2014 11/12/2014
 
Le conseil national de la sécurité routière divisé sur l'expérimentation de la baisse de la vitesse11/12/2014
 
SECURITE ROUTIERE : la baisse de la vitesse à 80 Km/h sera expérimentée11/12/2014
 
LA MORTALITE ROUTIERE EN FORTE HAUSSE EN OCTOBRE, MAUVAIS PRESAGE POUR 201424/11/2014
 
UN SIMULATEUR POUR TESTER VOTRE VIGILANCE AU VOLANT10/07/2014
 
Radars et vitesse : le modèle anglais plébiscité13/05/2014
 
TELEPHONE AU VOLANT : Comment sécuriser un phénomène de société ?30/04/2014
 
Nette augmentation de la mortalité routière en mars 2014 : + 28%18/04/2014
 
Sécurité Routière : les nouveaux radars vont flasher plaques avant et arrière28/03/2014
 
LA SECURITE ROUTIERE VEUT SAUVER LE SOLDAT RADAR 28/03/2014
 
10 % DES CONDUCTEURS SE SONT DEJA ENDORMIS AU VOLANT28/03/2014
 
L'ETAT POURRAIT INSTALLER DE FAUX RADARS SUR LES ROUTES24/03/2014
 
PAS DE "SUPER RADAR" DANS LE LOIRET10/03/2014
 
UNE VOLONTE POLITIQUE DE SAUVER LE SOLDAT RADAR10/03/2014
 
30 KM/H EN VILLE : UNE MESURE INADAPTEE10/03/2014
 
DE NOUVELLES MESURES AUTOPHOBES ?10/03/2014
 
PLAN VELO : LES AUTOMOBILISTES EN COLERE10/03/2014
 
40 Millions d'Automobilistes condamne la limitation à 30Km/h en ville10/03/2014
 
Le Cannet lance un "police drive" pour dénoncer les incidents24/02/2014
 
L'ETAT PREPARE UNE REUNION SUR LES LIMITATIONS DE VITESSES EN TOUTE DISCRETION17/02/2014
 
Fiables, les chiffres de la Sécurité Routière ?12/02/2014
 
Une grande majorité des flashés croient respecter les limitations de vitesse27/01/2014
 
Plus de doute, les radars automatiques ne sont bien que des tirelires 27/01/2014
 
LA VOITURE UN JOUR SUR DEUX, EST CE EFFICACE ?14/01/2014
 
Bousbach et le radar piège07/01/2014
 
UNE FORMULE DE 15 MINUTES GRATUITES POUR LES USAGERS ?07/01/2014
 
France : la baisse des ventes aux particuliers, principal facteur de recul du marché automobile en 201307/01/2014
 
PERIPHERIQUE PARISIEN : 70 Km/h dès le 10 janvier 201407/01/2014

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

Simulateur de conduite
Sécurité routière
l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00