Association de défense des droits des usagers de la route

Echanges transfrontaliers d'informations entre la France et l'Italie sur les infractions routières

En conformité avec la directive européenne 2015/413*, les autorités françaises et italiennes ont décidé de mettre en œuvre, à compter du vendredi 1er janvier 2016, l’échange transfrontalier d’informations, permettant de poursuivre ceux de leurs ressortissants qui commettront des infractions routières sur le territoire de l’autre pays.

Cet échange transfrontalier d’informations a déjà été mis en place avec la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne et la Roumanie. Un accord bilatéral spécifique le prévoit également avec la Suisse. Depuis le déploiement des radars vitesse en France, environ 21% des infractions relevées (50% en période estivale) concernent des véhicules immatriculés à l’étranger, alors qu’ils ne représentent que 5% du trafic. En 2015, près de 414 000 infractions constatées par les radars automatiques français concernaient des véhicules immatriculés en Italie. Le début des échanges d’informations entre la France et l’Italie a été annoncé par le délégué interministériel à la sécurité routière, aujourd’hui, lors d’un déplacement dans les Alpes-Maritimes.

 Pour Emmanuel BARBE « Il s’agit d’une mesure indispensable pour lutter contre les excès de vitesse, cause majeure d’accidentalité routière, mais aussi d’un pas supplémentaire vers l’égalité de traitement entre conducteurs français et étrangers,  que le Comité interministériel de la sécurité routière du 2 octobre dernier a voulu mieux assurer ». Désormais, les conducteurs italiens flashés par les radars français recevront un avis de contravention, de même que les conducteurs français commettant des excès de vitesse ou des franchissements de feu rouge en Italie.

* La loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (publiée au JO du 18 août 2015) transpose, en son article 37, la directive européenne n°2015/413/UE du 11 mars 2015 facilitant l’échange transfrontalier d’informations concernant les infractions en matière de sécurité routière.

14/01/2016 SECURITE ROUTIERE
 

SCANDALE VOLKSWAGEN : La liste des modèles VW, AUDI, SKODA et SEAT concernés

SCANDALE VW AUDI SEAT SKODA – Votre véhicule est-il équipé du logiciel visant à contourner la réglementation anti-pollution ? Golf, Polo, A3, A4, Ibiza, Octavia… auto-moto.com vous donne la liste des voitures potentiellement concernées par le scandale Volkswagen.

Il y a désormais deux affaires VW. Après l’alerte au logiciel truqueur, voici le scandale du CO2. Les nouvelles révélations concernent 430 000 véhicules. Le groupe Volkswagen vient de révéler la liste des véhicules vendus en France présentant des irrégularités entre les émissions de dioxyde de carbone réelles et les chiffres officiels présentés jusqu’ici par le constructeur. Ces modèles 2016 sont aujourd’hui en vente : il s’agit en majorité de moteurs diesel, mais des blocs essence sont également concernés. Découvrez ci-dessous la liste des véhicules touchés.

La liste des Volkswagen concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

Volkswagen Golf : Volkswagen Golf 1.6 TDI 90, Volkswagen Golf 1.6 TDI 110, Volkswagen Golf TDI 150, Volkswagen Golf 1.4 TSI 150, Volkswagen Golf 2.0 TFSI 220, Volkswagen Golf 2.0 TFSI 300.

Volkswagen Golf SW : Volkswagen Golf SW 1.6 TDI 90, Volkswagen Golf SW 1.6 TDI 110, Volkswagen Golf SW 2.0 TDI 184.

Volkswagen Golf Cabriolet : Volkswagen Golf Cabriolet 2.0 TDI 110, Volkswagen Golf Cabriolet TDI 150.

Volkswagen Golf Sportsvan : Volkswagen Golf Sportsvan 1.6 TDI 90, Volkswagen Golf Sportsvan 1.6 TDI 110.

Volkswagen Polo : Volkswagen Polo 1.4 TDI 75, Volkswagen Polo 1.4 TDI 90, Volkswagen Polo 1.4 TDI 105, Volkswagen Popo 1.0 TSI 95.

Volkswagen Passat : Volkswagen Passat 1.6 TDI 120, Volkswagen Passat 2.0 TDI 150.

Volkswagen Passat SW : Volkswagen Passat SW 1.6 TDI 120, Volkswagen Passat SW 2.0 TDI 150, Volkswagen Passat SW 2.0 TDI 240, Volkswagen Passat SW 1.4 TSI 150, Volkswagen Passat SW 2.0 TFSI 220.

Volkswagen Passat CC : Volkswagen Passat CC 2.0 TDI 184.

Volkswagen Tiguan : Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 150, Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 184.

Volkswagen Scirocco : Volkswagen Scirocco 2.0 TDI 184.

Volkswagen Jetta : Volkswagen Jetta 1.2 TSI 105, Volkswagen Jetta 1.4 TSI 125.

Volkswagen Touran : Volkswagen Touran 2.0 TDI 150.

Volkswagen Caddy : Volkswagen Caddy 2.0 TDI 75, Volkswagen Caddy 2.0 TDI 102.

Volkswagen T6 : Volkswagen T6 2.0 TDI 150.

La liste des Audi concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

Audi A1 : Audi A1 1.4 TDI 90, Audi A1 1.6 TDI 115

Audi A1 Sportback : Audi A1 Sportback 1.4 TDI 90, Audi A1 Sportback 1.6 TDI 115.

La liste des Skoda concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

Skoda Fabia : Skoda Fabia 1.4 TDI 75, Skoda Fabia 1.4 TDI 90, Skoda Fabia 1.4 TDI 105.

Skoda Fabia Combi : Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 75, Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 90, Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 105.

Skoda Octavia : Skoda Octavia 1.6 TDI 110, Skoda Octavia 2.0 TDI 184.

Skoda Octavia Combi : Skoda Octavia Combi 1.6 TDI 110, Skoda Octavia Combi 2.0 TDI 184.

Skoda Rapid : Skoda Rapid 1.4 TDI 90

Skoda Rapid Spaceback : Skoda Rapid Spaceback 1.4 TDI 90

Skoda Superb : Skoda Superb 1.6 TDI 120, Skoda Superb 2.0 TDI 150, Skoda Superb 2.0 TDI 190

Skoda Superb Combi : Skoda Superb Combi 1.6 TDI 120, Skoda Superb Combi 2.0 TDI 150.

La liste des Seat concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

La liste des Skoda concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

Skoda Fabia : Skoda Fabia 1.4 TDI 75, Skoda Fabia 1.4 TDI 90, Skoda Fabia 1.4 TDI 105.

Skoda Fabia Combi : Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 75, Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 90, Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 105.

Skoda Octavia : Skoda Octavia 1.6 TDI 110, Skoda Octavia 2.0 TDI 184.

Skoda Octavia Combi : Skoda Octavia Combi 1.6 TDI 110, Skoda Octavia Combi 2.0 TDI 184.

Skoda Rapid : Skoda Rapid 1.4 TDI 90

Skoda Rapid Spaceback : Skoda Rapid Spaceback 1.4 TDI 90

Skoda Superb : Skoda Superb 1.6 TDI 120, Skoda Superb 2.0 TDI 150, Skoda Superb 2.0 TDI 190

Skoda Superb Combi : Skoda Superb Combi 1.6 TDI 120, Skoda Superb Combi 2.0 TDI 150.

La liste des Seat concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

Skoda Fabia : Skoda Fabia 1.4 TDI 75, Skoda Fabia 1.4 TDI 90, Skoda Fabia 1.4 TDI 105.

Skoda Fabia Combi : Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 75, Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 90, Skoda Fabia Combi 1.4 TDI 105.

Skoda Octavia : Skoda Octavia 1.6 TDI 110, Skoda Octavia 2.0 TDI 184.

Skoda Octavia Combi : Skoda Octavia Combi 1.6 TDI 110, Skoda Octavia Combi 2.0 TDI 184.

Skoda Rapid : Skoda Rapid 1.4 TDI 90

Skoda Rapid Spaceback : Skoda Rapid Spaceback 1.4 TDI 90

Skoda Superb : Skoda Superb 1.6 TDI 120, Skoda Superb 2.0 TDI 150, Skoda Superb 2.0 TDI 190

Skoda Superb Combi : Skoda Superb Combi 1.6 TDI 120, Skoda Superb Combi 2.0 TDI 150.

La liste des Seat concernées par les irrégularités sur les rejets de CO2 :

Seat Ibiza : Seat Ibiza 1.4 TDI 75, Seat Ibiza 1.4 TDI 90, Seat Ibiza 1.4 TDI 105, Seat Ibiza 1.0 TSI 95.

Seat Ibiza ST : Seat Ibiza ST 1.4 TDI 75, Seat Ibiza ST 1.4 TDI 90, Seat Ibiza ST 1.4 TDI 105, Seat Ibiza 1.0 TSI 95.

Seat Leon : Seat Leon 1.6 TDI 110, Seat Leon 2.0 TDI 150, Seat Leon 2.0 TDI 184, Seat Leon 1.0 TSI 115, Seat Leon 1.4 TSI 150, Seat Leon 1.8 TFSI 180

Seat Leon ST : Seat Leon ST 1.6 TDI 110, Seat Leon ST 2.0 TDI 184, Seat Leon ST 1.8 TFSI 180.

Seat Toledo : Seat Toledo 1.4 TDI 90

Note : le groupe VW précise : « les sites Internet des différentes marques du groupe publieront des informations sur la question des émissions de CO2″. Les propriétaires de Volkswagen, Seat, Skoda ou Audi concernés pourront rentrer le numéro de série de leur véhicule pour savoir s’il est concerné par les irrégularités.

Jusqu’ici, seuls les rejets de particules (NOx) faisaient l’objet d’enquêtes au niveau européen et américain, après la découverte du célèbre logiciel « truqueur ». Cela s’ajoute à de nouvelles révélations sur les moteurs les moteurs 3.0-litres TDI qui sont également soupçonnés par les autorités américaines d’être équipés du fameux logiciel permettant de contourner les contrôles anti-pollution. L’Agence de protection de l’environnement américaine (EPA) a publié le lundi 2 novembre un préavis d’infraction à l’encontre du groupe allemand. Les motorisations équipent plusieurs modèles luxueux vendus aux Etats-Unis : Volkswagen Touareg (année modèle 2014), Porsche Cayenne (2015), Audi A6 Quattro, Audi A7 Quattro, Audi A8, Audi A8L et Audi Q7. Pour l’heure, on ne sait pas si les versions européennes de ces modèles sont concernées ou non. 

Découvrez ci-dessous la liste des Volkswagen, Seat, Audi et Skoda concernées par la première affaire VW, celle qui concerne l’implantation d’un logiciel truqueur destiné à fausser les résultats des contrôles d’émissions de NOx. D’autres véhicules des gammes Porsche, VW ou Audi, ainsi que des modèles essence pourraient s’ajouter d’ici quelques jours, en fonction des nouvelles révélations sur le scandale. N’hésitez pas à surveiller nos mises à jour.

La liste des Volkswagen concernées par le logiciel truqueur :

Volkswagen Golf : Volkswagen Golf 1.6 TDI 90 (2010-2015), Volkswagen Golf 1.6 TDI 105 (2010-2015), Volkswagen Golf 2.0 TDI 110 (2009-2011), Volkswagen Golf 2.0 TDI 140 (2009-2015), Volkswagen Golf 2.0 TDI 150 (2013-2015), Volkswagen Golf 2.0 TDI 170 (2010-2013).

Volkswagen Polo : Volkswagen Polo 1.6 TDI 75 (2010-2011), Volkswagen Polo 1.6 TDI 90 (2010-2015).

Volkswagen Scirocco : Volkswagen Scirocco 2.0 TDI 140 (2009-2015), Volkswagen Scirocco 2.0 TDI 170 (2010-2015), Volkswagen Scirroco 2.0 TDI 177 (2013-2015).

Volkswagen Jetta : Volkswagen Jetta 1.6 TDI 105 (2011-2015), Volkswagen Jetta 2.0 TDI 140 (2011-2015).

Volkswagen CC : Volkswagen CC 2.0 TDI 140 (2012-2015), Volkswagen CC 2.0 TDI 170 (2012-2015), Volkswagen CC 2.0 TDI 177 (2013-2015).

Volkswagen Passat : Volkswagen Passat 1.6 TDI 105 (2010-2015), Volkswagen Passat 2.0 TDI 110 (2009-2010), Volkswagen Passat 2.0 TDI 140 (2009-2015), Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 (2009-2015), Volkswagen Passat 2.0 TDI 177 (2013-2015).

Volkswagen Beetle : Volkswagen Beetle 1.6 TDI 105 (2013-2015), Volkswagen Beetle 2.0 TDI 140 (2013-2015).

Volkswagen Eos : Volkswagen Eos 2.0 TDI 140 (2009-2015).

Volkswagen Touran : Volkswagen Touran 1.6 TDI 90 (2011-2015), Volkswagen Touran 1.6 TDI 105 (2011-2015), Volkswagen Touran 2.0 TDI 110 (2013-2015), Volkswagen Touran 2.0 TDI 140 (2011-2015), Volkswagen Touran 2.0 TDI 170 (2011-2015).

Volkswagen Sharan : Volkswagen Sharan 2.0 TDI 115 (2013-2015), Volkswagen Sharan 2.0 TDI 140 (2011-2015), Volkswagen Sharan 2.0 TDI 170 (2011-2015).

Volkswagen Tiguan : Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 110 (2011-2015), Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 140 (2010-2015), Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 170 (2010-2012), Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 177 (2013-2015).

La liste des Audi concernées par le logiciel truqueur :

Audi A1 : Audi A1 1.6 TDI 105 (2011-2015), Audi A1 2.0 TDI 143 (2012-2015).

Audi A3 : Audi A3 1.6 TDIe 105 (2010), Audi A3 1.6 TDI 105 (2010-2015), Audi A3 1.6 TDI 110 (2014-2015), Audi A3 2.0 TDI 140 (2009-2013), Audi A3 2.0 TDI 150 (2014), Audi A3 2.0 TDI 170 (2009-2013).

Audi A4 : Audi A4 2.0 TDI 120 (2009-2010), Audi A4 2.0 TDIe 136 (2011), Audi A4 2.0 TDI 136 (2012-2015), Audi A4 2.0 TDI 143 (2009-2015), Audi A4 2.0 TDI 150 (2014-2015), Audi A4 2.0 TDI 163 (2012-2015), Audi A4 2.0 TDI 170 (2009-2011), Audi A4 2.0 TDI 177 (2012-2015).

Audi A5 : Audi A5 2.0 TDI (2012-2014), Audi A5 2.0 TDI 143 (2011-2015), Audi A5 2.0 TDI 150 (2014-2015), Audi A5 2.0 TDI 163 (2012-2014), Audi A5 2.0 TDI 170 (2010-2011), Audi A5 2.0 TDI 177 (2012-2015).

Audi A6 : Audi A6 2.0 TDIe 136 (2009-2011), Audi A6 2.0 TDI 170 (2009-2011), Audi A6 2.0 TDI 177 (2011-2015).

Audi Q3 : Audi Q3 2.0 TDI 140 (2013), Audi Q3 2.0 TDI 143 (2012-2015), Audi Q3 2.0 TDI 177 (2012-2015).

Audi Q5 : Audi Q5 2.0 TDI 143 (2010-2014), Audi Q5 2.0 TDI 150 (2014-2015), Audi Q5 2.0 TDI 170 (2011-2013), Audi Q5 2.0 TDI 177 (2014-2015).

Audi TT : Audi TT 2.0 TDI (2009-2015).

La liste des Seat concernées par le logiciel truqueur :

Seat Ibiza : Seat Ibiza 1.6 TDI 105 (2010-2015), Seat Ibiza 2.0 TDI 140 (2013), Seat Ibiza 2.0 TDI 143 (2011-2015).

Seat Leon : Seat Leon 1.6 TDI 105 (2010-2015), Seat Leon 2.0 TDI 140 (2011-2014), Seat Leon 2.0 TDI 150 (2015), Seat Leon 2.0 TDI 170 (2009-2014), Seat Leon 2.0 TDI 184 (2015).

Seat Altea : Seat Altea 1.6 TDI 105 (2010-2015), Seat Altea 2.0 TDI 140 (2011-2015), Seat Altea 2.0 TDI 170 (2010-2011).

Seat Exeo : Seat Exeo 2.0 TDI 120 (2010-2015), Seat Exeo 2.0 TDI 143 (2009-2015), Seat Exeo 2.0 TDI 170 (2009-2015).

Seat Alhambra : Seat Alhambra 2.0 TDI 115 (2011-2015), Seat Alhambra 2.0 TDI 140 (2011-2015), Seat Alhambra 2.0 TDI 170 (2011-2015), Seat Alhambra 2.0 TDI 177 (2013-2015).

La liste des Skoda concernées par le logiciel truqueur :

Skoda Fabia : Skoda Fabia 1.6 TDI 75 (2010-2014), Skoda Fabia 1.6 TDI 90 (2010-2014), Skoda Fabia 1.6 TDI 105 (2010-2014).

Skoda Octavia : Skoda Octavia 1.6 TDI 105 (2010-2015), Skoda Octavia 2.0 TDI 110 (2011-2015), Skoda Octavia 2.0 TDI 140 (2011-2014), Skoda Octavia 2.0 TDI 150 (2013-2015), Skoda Octavia 2.0 TDI 170 (2010-2014), Skoda Octavia 2.0 TDI 184 (2013-2015).

Skoda Superb : Skoda Superb 1.6 TDI 105 (2011-2015), Skoda Superb 2.0 TDI 140 (2010-2015), Skoda Superb 2.0 TDI 170 (2010-2015).

Skoda Rapid : Skoda Rapid 1.6 TDI 90 (2014-2015), Skoda Rapid 1.6 TDI 105 (2013-2015).

Skoda Roomster : Skoda Roomster 1.2 TDI 75 (2010-2015), Skoda Roomster 1.6 TDI 90 (2010-2015), Skoda Roomster 1.6 TDI 105 (2010-2015).

Skoda Yeti : Skoda Yeti 1.6 TDI 105 (2011-2015), Skoda Yeti 2.0 TDI 110 (2010-2015), Skoda Yeti 2.0 TDI 140 (2010-2015), Skoda Yeti 2.0 TDI 170 (2010-2015).

Cette liste est susceptible d’évoluer selon les éléments révélés au cours de l’affaire. Pour l’instant, d’autres marques du groupe comme Bentley, Porsche ou Lamborghini ne sont pas concernées par le scandale VW. Mais attention : cette liste pourrait être amenée à évoluer en fonction d’éventuelles rebondissements de l’affaire. Le scandale pourrait même atteindre d’autres marques : « Tous les constructeurs font ça » affirme même notre expert Jean-Luc Moreau dans une vidéo exclusive.

Golf, Ibiza, A4, Octavia, Polo, A3. On sait désormais que près d’un million de voitures en France sont concernées par le scandale VW. La marque a officialisé que le rappel des voitures pour des modifications de leur système électronique sera entamé en janvier 2016 et pourrait s’étaler sur l’ensemble de l’année prochaine. Des milliers de conducteurs de Volkswagen, mais aussi d’Audi, de Seat ou de Skoda se demandent désormais si leur véhicule sera rappelé après les révélations sur les méthodes du groupe VW pour contourner les contrôles anti-pollution.

Volkswagen a mis en place un site internet spécial : https://informations.volkswagengroup.fr/ Les propriétaires de véhicules du groupe VW (Volkswagen, Audi, Skoda, Seat) sont invités à entrer le numéro de châssis de leur voiture pour savoir si elle est équipée ou non du fameux logiciel espion. Ce code est indiqué dans le champ « E » de la carte grise ou sur le pare-brise du véhicule. Précision importante : les véhicules équipés de moteurs répondant aux normes Euro 6 (entrées en vigueur le 1er septembre 2015) ne sont pas concernés par le scandale. Les concessionnaires VW, Audi, Skoda ou Seat peuvent également vous renseigner.

D’après les déclarations du groupe ou encore du ministre allemand des Transports, deux types de motorisations ont été équipés du désormais célèbre logiciel chargé de fausser les contrôles de pollution entre 2009 et 2015. Il s’agit des moteurs EA 189 (1.6 et 2.0 diesel). Il forme l’ossature des véhicules diesel moyenne gamme du groupe depuis 2009 et 2010. Tous ces blocs sont équipés du système common rail (rampe commune). Le constructeur a confirmé le 23 octobre que les moteurs EA288 (1,2-litres diesel, normes Euro 5 et Euro 6) n’étaient pas équipés du dit logiciel, contrairement à ce qui a été affirmé dans un premier temps. Par ailleurs, selon ABC News, Volkswagen aurait signalé à l’Agence de protection de l’environnement américaine que ses moteurs 2.0-litres TDI de l’année modèle 2016 seraient équipés d’un deuxième logiciel contesté, nommé « auxiliary emissions control device ». A ce jour, rien ne prouve que les moteurs européens seraient concernés par ce deuxième logiciel.

Volkswagen France a donné des détails sur le nombre de véhicules incriminés dans l’hexagone. Le ratio par marques a été également précisé. Volkswagen : 574 259 véhicules, Audi : 189 322 véhicules, Seat : 93 388 véhicules, Skoda : 66 572 véhicules. La branche utilitaire compte 23 523 véhicules concernés. La marque précise que les véhicules vendus actuellement et répondant à la norme Euro 6 ne sont pas concernés par les irrégularités. En parallèle, Volkswagen Royaume-Uni a annoncé le 1er octobre que les autres moteurs de la gamme n’étaient pas touchés. Ainsi, les moteurs essence, mais aussi les V6 TDI et V8 TDI n’ont pas été équipés du logiciel truqueur selon la filiale britannique. Nous avons retiré de cette liste les utilitaires (y compris le VW Caddy) pour nous concentrer uniquement sur les voitures particulières, et rajouté les années de production des voitures incriminées.

Par ailleurs, des propriétaires français de Volkswagen ont décidé de monter une « class action » afin d’obtenir un dédommagement de la part du groupe automobile allemand (voir le site internet Class-Action-VW).

Enfin, Volkswagen a précisé les mesures qu’il compte prendre pour abaisser les émissions de ses moteurs diesel dans un communiqué le 13 octobre. Il souhaite notamment généraliser la technologie AdBlue (solution d’urée diluée dans l’eau déminéralisée). Par ailleurs, le KBA (l’autorité fédérale automobile allemande) a imposé au groupe le rappel de 2,4 millions de véhicules outre-Rhin. La solution du dépôt volontaire par les propriétaires de VW de leur véhicules dans leur garage pour effectuer les modifications, n’a pas été jugée satisfaisante. 

24/11/2015 AUTO MOTO
 

NUIT ZERO ACCIDENT DU 21 NOVEMBRE 2015 : PROGRAMME

 

Dans le département des Bouches-du-Rhône, la population des jeunes de 15 à 24 ans reste surreprésentée dans les accidents de la route, en 2014 nous avons déploré 28 morts ce qui représente 22 % des tués.

L'alcool, et désormais les drogues, figurent parmi les principales causes d'accidents de la

route lors de sorties nocturnes du « week-end ».

Le 21 Novembre prochain, dans le cadre du Plan Départemental d’Action de Sécurité Routière (PDASR) élaboré par la Préfecture de Police des Bouches-du-Rhône, le groupe enjeu

« Conduites addictives » piloté par la Direction des Routes du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, se mobilise afin d’éviter ces drames.

Programme de la 21ème édition de l’opération départementale

« La Nuit Zéro Accident »

le 21 Novembre prochain

Aux quatre coins du département des Bouches-du-Rhône, en journée le 21 novembre et durant la nuit du 21 au 22 novembre, près de 100 bénévoles sensibiliseront plus de 20.000 automobilistes en portant des messages de prévention et d'information sur les effets de l’alcool et de la drogue au volant. Et de montrer que s'amuser et rester sobre ne sont pas incompatibles.

L’objectif de cette opération départementale est de réaliser une opération SAM ou « Sans

Accident Mortel » et inciter à adopter le réflexe « SAM », pour que chaque fois que des jeunes et moins jeunes sortent en groupe, ils choisissent parmi eux un conducteur SAM qui ne boira

pas d’alcool et ne consommera pas de drogue afin de raccompagner les autres en toute sécurité.

Au total, seront distribués 10 000 éthylotests chimiques, 5000 réglettes de calcul d’alcoolémie

et 10 000 flyers pour indiquer au public les discothèques qui participent à l’opération « Nuit Zéro Accident ».

Communication de l’opération :

La forte implication du Conseil Départemental 13 dans cette opération débutera à partir du 6 novembre 2015 et se traduira par la diffusion :

 sur YouTube et AlloCiné de spots Pré Roll

 de nombreux spots radios sur NRJ, FUN, Radio Star, Mistral FM, Sky Rock

 d’une animation (bannières et pavés) sur NRJ.fr

 des annonces sur le site du CD13 (Facebook et Twitter)

Participation à laquelle s’ajoute la diffusion de 20 000 flyers de l’opération dans différents lieux (salle de concerts, bars, caves, associations d’étudiants…).

Par ailleurs, Radio VINCI 107.7 annoncera l’évènement et réalisera des reportages sur le terrain le « jour J ».

L’ensemble des organisateurs, partenaires et associations feront une annonce sur leur page

internet.

Les 21 au 22 novembre en journée, les associations seront présentes sur les sites suivants :

En avant première, durant la semaine :

 La ville de GARDANNE (06 10 75 03 83), les jours précédents le 21 novembre à GARDANNE sur les TROIS LYCEES : VALABRE, de l’ETOILE ET FOURCADE.

 Les associations TREMPLIN (06 17 61 14 90) et UNIS-Cité (06.58.13.48.22)

Les jours précédents le 21 novembre au Lycée militaire et au Lycée Vauvenargues à AIX-EN- PROVENCE.

 L’Association SAINT MARTINOISE de PREVENTION ROUTIERE 13 (ASMPR13) (06 52 87 67

82) sur le marché de SAINT-MARTIN de CRAU, dans les centre commerciaux Intermarché et Super U, le vendredi 20 novembre de 9h00 à 13h00

 L’association WIMOOV (06.68.81.59.71 ou 06.25.66.40.72), le vendredi 20 novembre

à MARSEILLE sur le Campus Universitaire de LUMINY, de 9h00 à 18h00

 Le CENTRE ARLESIEN de PREVENTION ROUTIERE (06 32 49 88 52) diffusera du 16 au 21

novembre dans les lycées, au CFA, à l'antenne universitaire, dans les pubs et les bars d’ARLES

des flyers et plaquettes d'information sur l'opération.

Le 21 novembre 2015, en journée :

 L’Automobile Club de Provence section MARSEILLE (06.63.17.31.55) et la Société Tunnel Prado – Carénage,

à MARSEILLE au Tunnel Prado – Carénage, de 9h00 à 12h00

 L’association PLUS BELLE LA NUIT (06.98.24.31.32) et le BUS 31/32

Les 20 et 21 novembre organisera des maraudes entre le Vieux-Port et La Plaine à Marseille avec une équipe mobile de 4 à 5 professionnels (avec éventuellement un stand fixe sur un soir, 22h00 à 4h00).

 Les associations Vie Libre MARTIGUES (06 78 68 53 48) et ASSAJIR (06 60 63 39 96) et la Ville de MARTIGUES, au Centre Commercial Auchan MARTIGUES Nord, de 9h30 à 18h00.

Les associations ANPAA13 (06 89 98 38 50), AVENIR SANTE, UNIS CITé (06 74 18 90 74), et

les étudiants de L’IUT GEA d’Aix en Provence de 9h00 à 12h00

à AIX EN PROVENCE au centre commercial et station-service de CARREFOUR la PIOLINE

 L’association WIMOOV (06 68 81 59 71) et UNIS Cité (06 64 02 75 59) de 9h00 à 12h30 à MARSEILLE au centre commercial CARREFOUR LE MERLAN

La Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable et Radio VINCI 107.7 s'associent à l'opération avec une annonce de l'opération durant la semaine et toute la journée du 21 novembre sur le site www.roulons-autrement.com, sur les réseaux sociaux et dans les espaces clients VINCI Autoroutes du département.

La diffusion d'un message de prévention sur l’ensemble des Panneaux à Messages Variables des autoroutes des réseaux de la DIRMED et de VINCI Autoroutes dans le département des Bouches du Rhône.

Lors de la nuit du 21 au 22 Novembre de 23h00 à 6h00

Dans les discothèques , les associations animeront des stands « SAM » :

 L’association Plus Belle La Nuit (06.98.24.31.32) et le Bus 31/32

au « SPARTACUS CLUB», 346 Route de Rans ZI la Malle, 13480 CABRIES

 L’association ASMPR13 de Saint Martin de Crau (06 52 87 67 82) et la police municipale de Salon-de-Provence (06 49 41 93 30)

au « RICHEBOIS », route d'Eyguières à SALON-EN-PROVENCE et

au « STAX CLUB » : 2438 Chemin du Grand Quartier, à CHATEAURENARD

Les associations ANPAA13 (06 89 98 38 50) et AVENIR SANTE (06 23 53 17 19),

Au « HOT BRASS » , 1857 Chemin d'Eguilles 13090 AIX-EN-PROVENCE.

Les associations TREMPLIN (04 88 41 44 00 ou 06 17 61 14 90) et UNIS-Cité

(06.58.13.48.22)

à la « JOÏA », Route de l'enfant à AIX-EN-PROVENCE.

 L’Automobile Club de Provence section Marseille (06.63.17.31.55) et UNIS-Cité (06.58.18.90.74)

au « STUDIO », 13 Route d'Avignon à AIX-EN-PROVENCE.

L’association OPERATION NEZ ROUGE Tarascon (06 60 88 09 95)

à la « STATION », Route de la Crau 13160 CHATEAURENARD

La Direction des Routes du Conseil Départemental 13, la Coordination de Sécurité Routière de la Préfecture de Police se déplaceront sur l’ensemble des discothèques partenaires de l’opération.

Les acteurs mobilisés pour cette opération unique en FRANCE :

Les organisateurs : Le Conseil Départemental 13 (04 13 31 36 43 ou 27 43) et la Préfecture de

Police des BDR (04 96 10 64 04 ou 06 18 56 47 13).

Les associations : aSSaJir, Avenir Santé, Plus Belle la Nuit, Bus 31/32 , Tremplin, WIMOOV, Nez Rouge TARASCON, l’A.N.P.A.A.13, l’Automobile Club de Provence Marseille, Vie-Libre Martigues, UNIS-CITE Méditerranée, le Centre Arlésien de Prévention Routière, l’Association SAINT MARTINOISE de PREVENTION ROUTIERE 13.

Les communes : de Martigues, de Gardanne et de Salon de Provence.

Les bénévoles : Intervenants Départementaux de Sécurité Routière, les jeunes volontaires d’UNIS-CITE Méditerranée (service civique volontaire), les étudiants de L’IUT GEA d’Aix en Provence.

Ainsi que le soutien des partenaires : la Prévention Routière 13, la MACIF Prévention, Sortie d’Amphi, BUS 31-32, la MAAF, HARIBO, la société Tunnel Prado Carénage, la Fondation VINCI Autoroutes, Radio VINCI 107.7, la DIRMED

09/11/2015
 

A7 : LE RADAR "CHANTIER" INSTALLE MERCREDI FAIT DEJA UN MALHEUR

Vous les avez déjà sûrement vus crépiter, dans les deux sens de circulation. Et cela ne fait que commencer. Depuis mercredi, un radar dit "chantier" a été mis en fonction au niveau des travaux de la rocade L2 sur l’autoroute A7, et ce, a minima, pour une période de 30 jours selon la préfecture de police.

Laquelle expliquait hier qu’il s’agissait d’abord de protéger les ouvriers. Evidemment sur les réseaux sociaux, sur lesquels la photo de ce radar a déjà collecté des milliers de "vues", l’on crie au "racket", à la "pompe à fric" alors que le gouvernement annonçait il y a quelques jours, son objectif de quadrupler les "zones radars" en France dans les trois années à venir.

Un autre radar de ce type a été installé sur la RN296, à Aix, entre le Jas de Bouffan et les Pinchinats.

12/10/2015 LA PROVENCE
 

CONDUITES ADDICTIVES DES ETUDIANTS : UNE PREVENTION RENFORCEE DES LA RENTREE

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives salue l’importance accordée à la prévention des conduites addictives des étudiants dans le cadre des conclusions de la concertation visant à élaborer un plan national de vie étudiante (PNVE). Remis lundi 6 juillet à Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, et Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la recherche, ce document présente 54 mesures dont 19 concernent la santé des étudiants. Parmi celles-ci, le renforcement de la prévention des conduites addictives est prévu.

Le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017 place la prévention des conduites addictives des jeunes au premier rang des priorités nationales. A ce titre, la MILDECA s’est fortement investie dans la concertation organisée par le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, dans le cadre du groupe de travail consacré à l’amélioration de la santé des étudiants.

Parmi les 54 mesures préconisées dans le rapport de conclusions, la mesure 30 prévoit d’« intensifier la prévention des conduites addictives ».

Prévenir les consommations des principales substances ; sensibiliser spécifiquement les étudiantes au regard des risques particuliers qu’elles présentent ; prévenir les alcoolisations ponctuelles importantes en milieu festif, après avoir dressé un bref constat des objectifs prioritaires à atteindre, le rapport recommande la mise en œuvre de 7 actions distinctes parmi lesquelles la généralisation de nombreuses actions impulsées par la MILDECA. C’est notamment le cas des chartes relatives à l’organisation des événements festifs qui seront étendues à l’ensemble des établissements ; de la formation à la responsabilisation et à la réduction des risques pour les responsables des associations étudiantes, de la formation  des personnels de services de santé universitaires.
 
Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la MILDECA, tient à saluer plus spécifiquement l’évolution du contenu de la visite de prévention afin d’y intégrer le repérage précoce des conduites addictives et l’intervention brève, que la mission promeut. Elle félicite enfin l’ambition de l’action relative à l’organisation d’ « activités en soirée afin de ne pas laisser le monopole de l’animation aux alcooliers ».

Ces actions prendront tout leur sens dans le cadre du lancement du Plan national de la vie étudiante que la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche annoncera à la rentrée. Consacré à la vie de l'étudiant "définie dans sa globalité", ce plan proposera un environnement favorable au développement de la prévention des conduites addictives des étudiants, qui ne peut se concevoir que dans le cadre d’une politique globale de promotion de la santé et de renforcement des compétences psychosociales des jeunes.

09/07/2015 MILDECA
 

A Marseille, les PV vont tomber !

Le tarif des PV pour stationnement gênant pourrait passer de 35 euro à... 135 euro. Et la fourrière va multiplier ses tournées

Marseille, sa Bonne-Mère, ses calanques, son OM. Et ses automobilistes rebelles. Qui adorent être hors-la-loi sur la voirie. Et donnent l'impression de se reproduire au fil des années. Car les doubles files fleurissent, les passages piétons étouffent, les trottoirs malmenés. Les voitures mal garées sont partout à Marseille, bastion de l'incivisme.

Mais 2015 pourrait être l'année du renouveau. Ou plutôt de la sagesse. Pour lutter contre l'insécurité routière, l'État va prendre des mesures qui pourraient se concrétiser en juin. La petite amende à 35 € pour stationnement gênant pourrait passer à... 135 €.

Ça calme ! Et ça va faire réfléchir les automobilistes indisciplinés. Qui ne font pas que gêner. Mais qui peuvent aussi être source de danger. Car une voiture immobilisée sur un passage protégé peut masquer un gamin qui traverse. Mais quel est vraiment l'état des lieux à Marseille ? On connaît les axes engorgés. "C'est le cours Lieutaud, la rue Paradis, Castellane aussi où il y a de très gros problèmes, souligne Jean-Luc Ricca, conseiller municipal, chargé de la circulation. Les gens s'arrêtent en double file, mettent leur warning pour aller faire les courses. Puis il y a ceux qui s'approprient les aires de livraisons et bloquent les livreurs, alors contraints de s'arrêter sur une voie de circulation."

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Les agents de surveillance de la voie publique (ASVP), chargés de veiller à ce que les stationnements payants soient bien respectés, ont établi 360 000 amendes en 2013 dans le centre et l'hyper centre. "Et on s'est rendu compte que 20 % des PV concernaient le stationnement gênant. C'est une vraie plaie. On lutte contre ce problème mais on doit poursuivre nos efforts." Des efforts accomplis en collaboration avec la police municipale qui, elle, "chasse" toutes les sortes d'indisciplines.

10/04/2015 LA PROVENCE.COM
 

LA PASSERELLE RABATAU VA BIENTOT DISPARAITRE

LA PASSERELLE RABATAU VA BIENTOT DISPARAITRE

La nouvelle n'est pas toute neuve mais à mesure que l'on avance dans le temps elle gagne en précision. Pour prolonger la ligne de tramway Capitaine-Gèze-Castellane vers les hôpitaux Sud et la traverse de la Gaye, via Cantini, Schloesing et le Pôle d'échanges Sainte-Marguerite-Dromel, les services de Marseille Provence Métropole n'ont pas d'autre choix que de revisiter le secteur de la place Ferrié. Et supprimer la passerelle érigée sous Gaston-Defferre. "Nous ne pouvons pas maintenir cette glissière qui a vécu et on essaie de profiter d'un effet d'aubaine puisque la société Prado Carénage prendrait en charge les travaux de la trémie (un tunnel court, NDLR). Le tronçon sera quoi qu'il arrive gratuit", a répété hier le président Guy Teissier en annonçant qu'il soumettra au vote de l'assemblée communautaire de ce matin l'approbation de la concertation préalable qui s'est achevée sans que les considérations évoquées n'appellent à une remise en cause des objectifs généraux de ce projet estimé à 95 M€ hors taxes.

Deux ans de travaux

L'objectif global permettrait in fine de réaliser en surface un énorme rond-point arboré au milieu duquel passerait le tramway et en souterrain un mini-tunnel tri-directionnel reliant le boulevard Schloesing à l'autoroute Est, à l'avenue Cantini en longeant le parc du 26e centenaire et au boulevard Sakakini. Ce dernier, et c'est aussi l'intérêt de cette vaste opération, devrait au cas où ces travaux se dérouleraient favorablement, bénéficier d'un allégement du flux de circulation grâce à l'ouverture de la L2 en 2017 et du Boulevard Urbain Sud vers 2020.

Voilà donc pour les considérations techniques, qui vont maintenant se heurter à des impératifs administratifs puisque pour livrer cette liaison souterraine en 2018 comme ambitionné, le dossier doit d'abord transiter pendant 6 mois par la commission européenne. Cela afin que cette dernière se détermine sur la légalité du portage financier proposé par le titulaire de la concession de service public Prado Carénage.

"Les dispositions relatives à la mise en service du Boulevard Urbain Sud, incluses dans le contrat de concession du tunnel Prado Sud, seront supprimées", avait assuré dans nos colonnes le président de MPM, lequel envisage maintenant la déclaration du projet - si la négociation aboutit - d'ici la fin de l'année et le démarrage des travaux dès 2016 pour une durée de 2 ans environ. Voilà les riverains et les fans du stade Vélodrome prévenus...

Centre Bourse : le parking vendu 18 M€ à Vinci Park

Parmi les dossiers qui seront abordés par les élus communautaires demain matin figure une opération destinée à "réaliser du cash" selon les propres termes de Guy Teissier. Assurant que la collectivité est depuis un an, date exacte de sa prise de pouvoir, "sur la corde raide", le président de MPM va proposer à l'assemblée de se prononcer sur la vente d'un bien pour améliorer les finances. Il s'agit en l'occurrence du parking du Centre Bourse. Aujourd'hui exploité par Vinci Park, ce parking de 1 744 places commercialisables a été transféré en 2001 de la ville de Marseille à la communauté urbaine lors de sa création. Et il fait l'objet d'un bail emphytéotique dont le terme est contractuellement fixé au 31 décembre 2022.

Après que la valeur de cession a été fixée par France Domaine à 20,84 M€ pour 1 808 places, un accord a été trouvé avec Vinci pour un montant de 18,3 M€ réglable en trois fois : 14 M€ à la signature de l'acte authentique, 4 M€ un an après et 300 000€ deux ans après. MPM précise que la moins-value du tarif de vente est due à la neutralisation de 64 places pour des raisons de sécurité et à des travaux de mise en sécurité de 2,1 M€. Au final, "la vente se situe en réalité bien au-delà du prix du marché estimé en raison de la baisse de la fréquentation à 15 M€".

Outre ce dossier, les élus aborderont demain le protocole transactionnel avec la société EveRé au sujet de l'incinérateur, l'expérimentation de la desserte maritime entre la Pointe-Rouge et les Goudes, les travaux pour le Bus à haut niveau de service entre la place Castellane et Luminy, les opérations du contrat de baie, une opération liée à l'adduction de l'eau sur la galerie de la Batarelle et encore la participation de la communauté urbaine au salon des entrepreneurs - Les échos les 14 et 15 octobre au parc Chanot de Marseille.

09/04/2015 LA PROVENCE
 

NEIGE A MARSEILLE : Les bons conseils pour éviter la sortie de route

Qui dit neige à Marseille dit pagaille assurée. Pour preuve, les automobilistes se souviendront longtemps de ce 7 janvier 2009 où toute la ville avait été paralysée par un épisode neigeux assez intense. "C’était l’hécatombe", se remémore Jérémie Mantia-Picano, formateur sécurité routière à l’Automobile Club de Provence.

Un interlocuteur tout trouvé pour parler de conduite sur la neige alors que Météo France en annonce  5 à 10 cm sur nos routes voire plus sur les reliefs. "Le premier conseil est de vérifier avant tout ses équipements", glisse-t-il.

Habitués à voir la neige, les automobilistes doivent toutefois s’équiper durant l’hiver "de chaînes ou de chaussettes" pour affronter les flocons. "Et n’oubliez pas de vérifier la pression des pneus, tout comme vos essuie-glaces", martèle Jérémie Mantia-Picano.

Une conduite en souplesse

Mais voilà la neige est tombée. Les automobilistes qui ne sont pas équipés affrontent des conditions parfois difficiles. Première attitude à adopter : "limiter votre vitesse, indique le formateur. S’il neige vraiment, ne dépassez pas les 30 km/h, gardez une bonne distance de sécurité et éviter de piler !".

Ah les coups de frein ou coups de volant, les erreurs à ne pas commettre sur une route enneigée. "Ça peut bloquer les pneus et vous faire faire un tête à queue", souligne Jérémie Mantia-Picano. Dans le même ordre d’idées, "évitez les accélérations brutales", ajoute-t-il et "passez les vitesses tout en douceur".

Sur la neige, le conducteur doit redoubler de vigilance. "Pas de cigarette, ni de téléphone, il faut vraiment garder ses deux mains sur le volant", prévient le formateur. Et ne tentez pas de suivre une voiture qui serait mieux équipée genre avec 4 roues motrices. "Il y en a toujours qui se sentent supérieurs, mais ce n’est pas votre problème", conclut Jérémie Mantia-Picano.
 

03/02/2015 METRONEWS
 
Dans la rubrique Revue de presse vous pouvez aussi consulter les archives
 
SECURITE ROUTIERE : 26 MESURES POUR UNE NOUVELLE MOBILISATION27/01/2015
 
IVRE, LE CHIRURGIEN ROULE PENDANT 50 KM A CONTRESENS23/12/2014
 
L AMORTISSEUR : UN ORGANE ESSENTIEL DE SECURITE16/12/2014
 
Groupe Facebook antiradars. Utilisateurs condamnés : une sanction 11/12/2014
 
« 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES » ET L’AUTOMOBILE CLUB DE PROVENCE REDISENT NON A LA BAISSE GENERALISEE DES LIMITATIONS DE VITESSE !08/12/2014
 
40 MILLIONS D'AUTOMOBILISTES CONSTERNE PAR LA HAUSSE PREVUE03/12/2014
 
40 MILLIONS D AUTOMOBILISTES DIT OUI A LA GRATUITE DES AUTOROUTES LE WEEK END14/10/2014
 
40 MILLIONS D AUTOMOBILISTES : "ARRETONS DE STIGMATISER"19/09/2014
 
NON, LES AUTOROUTES NE DEVRAIENT PAS ETRE AUSSI RENTABLES19/09/2014
 
SECURITE ROUTIERE : UN ETE ENCOURAGEANT SUR LES ROUTES DE FRANCE16/09/2014
 
ALCOOL AU VOLANT : VERS MOINS DE TOLERANCE POUR LES JEUNES CONDUCTEURS16/09/2014
 
STOP A LA REPRESSION DES AUTOMOBILISTES !16/09/2014
 
LES SENIORS DANS LE COLLIMATEUR10/09/2014
 
QUI PAIE L ADDITION DES RADARS DEGRADES ?09/09/2014
 
AUTOMOBILE : LE MARCHE FRANCAIS EN BAISSE DE 3 % EN AOUT02/09/2014
 
Dépistage des stupéfiants : "40 Millions d'Automobilistes" salue l'initiative du délégué Interministériel à la sécurité Routière 29/08/2014
 
LE SIMULATEUR DE CONDUITE A L'ESSAI31/07/2014
 
Un véhicule volé toutes les cinq minutes en France, le gouvernement cherche un plan31/07/2014
 
Le ministre de l'interieur s'oppose à la baisse des limitations de vitesse : " 40 millions d'automobilistes " salue sa position.16/06/2014
 
LA FIN DE LA GUERRE CONTRE LES AUTOMOBILISTES16/05/2014
 
FAITES CONFIANCE A SAM14/05/2014
 
L'OPERATION RUBAN BLANC EST LANCEE12/05/2014
 
Sécurié Routière : pas moins de 98 jours d'attente pour repasser l'examen09/05/2014
 
LE "PARCOURS SENIORS" : UNE NOUVELLE ANIMATION PROPOSEE PAR LA SECURITE ROUTIERE08/04/2014
 
EN 2013 : Baisse de la mortalité sur les routes de l'Union européenne08/04/2014
 
Dormir ou conduire, il faut choisir Dormir plutôt que conduire04/04/2014
 
Remaniement ministériel vu par « 40 millions d'automobilistes »02/04/2014
 
NON A LA BAISSE DES LIMITATIONS DE VITESSE : Les usagers de la route appelés à se mobiliser02/04/2014
 
L'Union des usagers de la route appelle à manifester contre une éventuelle limitation de la vitesse02/04/2014
 
Montpellier : Sans permis ni véhiucle, il est jugé pour défaut de carte grise26/03/2014
 
LES NOUVEAUX RADARS MOBILES DEJA ULTRA RENTABILISES26/03/2014
 
Baisse des limitations de vitesse : le Conseil National de Sécurité Routière téléguidé par Manuel Valls26/03/2014
 
MARSEILLE EST LA VILLE "OU IL FAIT LE MOINS BON ROULER "24/03/2014
 
LE HAVRE ET CALAIS, VILLES "OU IL FAIT BON ROULER", SELON UNE ETUDE24/03/2014
 
Circulation alternée "inacceptable" et "stupide" selon des associations d'automobilistes24/03/2014
 
LES AUTOMOBILISTES TRES SEVERES AVEC LES VILLES DE LA COTE D'AZUR ET DU VAR24/03/2014
 
Limitations et circulation alternée : les usagers de la route pris en otages ?24/03/2014
 
Circulation alternée contre les pics de pollution ? 24/03/2014
 
Inclure les deux roues dans la circulation alternée est stupide !20/03/2014
 
DES VOITURES "INTELLIGENTES MAIS PAS ACCESSIBLES"10/03/2014
 
Le stationnement payant n'est pas tout à fait en règle : ces amendes que vous pourriez contester24/02/2014
 
Les Britanniques votent l’interdiction de fumer en voiture avec un enfant à bord : la France suivra-t-elle ?14/02/2014
 
La baisse des limitations de vitesse appliquée dès cet été ?14/02/2014
 
ET SI ON VERIFIAIT NOS PNEUS ? OPERATION DE SENSIBILISATION MENEE PAR « 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES »13/02/2014
 
BAISSE DES LIMITATIONS DE VITESSE : "40 Millions d'Automobilistes" crie au scandale !12/02/2014
 
ERREUR DANS LES CHIFFRES DE LA SECURITE ROUTIERE10/02/2014
 
RADAR MOBILE : UNE FAILLE DANS LE SYSTEME ?17/01/2014
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00