Association de défense des droits des usagers de la route

LES AUTOMOBILISTES TRES SEVERES AVEC LES VILLES DE LA COTE D'AZUR ET DU VAR

« Raconte-moi ta ville ». Les résultats de l'enquête sur internet lancée par l'association 40 millions d'automobilistes dans la perspective des élections municipales ne sont pas très flatteurs pour les communes de la région Paca.

C'est bien simple : aucune municipalité ne remporte le titre de ville « Autophile ». Pire : à partir des différents critères (trafic, état des routes, stationnement...) et des 181.000 votes enregistrés au niveau national, huit villes du littoral méditerranéen (Corse comprise) figurent parmi les douze les plus mal classées de France.

Carton rouge pour les Alpes-Maritimes
 
Aucune ville du département ne se hisse parmi les cinq premières au classement. La plupart d'entre-elles figurent en bas de la liste, ce qui leur vaut d'être qualifiées  d'« autophobes » par 40 millions d'automobilistes. C'est le cas de Nice (26e/35 pour les villes de plus de 100 000 habitants, Antibes (34e/41 pour les villes de 50 à 100 000 habitants) ou Mandelieu (119e/155 pour les villes de moins de 30 000 habitants).
 
Parmi les très mauvais élèves, Menton et Saint-Laurent-du-Var frôlent la correctionnelle (143e et 155e/156) tandis que Grasse décroche carrément le bonnet d'âne avec une 80e place sur...80 pour les villes de 30 à 50 000 habitants. En milieu de tableau, Cannes (28e/41) et Cagnes (52e/80) parviennent à peine à limiter la casse.

 
Le Var peut mieux faire

Quelques villes tirent à peu près leur épingle du jeu dans le Var. Six-Fours-les-Plages est saluée pour l'état de ses routes (3e pour les villes de 30 à 50 000 habitants) et l'intégration des routes dans son environnement (2e) tandis que Draguignan décroche la troisième place du podium pour l'efficacité de sa politique de fluidification du trafic.

Parmi les bons élèves figurent également Hyères (18e/41 pour les villes de 50 à 100 000 habitants), Saint-Raphaël 15e/80 pour les villes de 30 à 50 000 habitants) et la Garde (21e/156 pour les villes de moins de 30 000 habitants). Du côté des bonnets d'âne, Toulon récolte une peu glorieuse 30e place sur 35 (villes de plus de 100 000 habitants), à quelques jours de l'ouverture du second tube.

La Seyne frôle la correctionnelle avec une avant-dernière place (40e/41) au classement des villes de 50 000 à 100 000 habitants.

 L' «effet littoral »

Pourquoi les automobilistes azuréens sont-ils aussi sévères avec leur municipalité quand il s'agit d'évoquer la circulation ou le stationnement ? « Il y a plusieurs raisons, explique Pierre Chasseray, le directeur général de 40 millions d'automobilistes. D'abord une explication historique qui tient à la conception des villes du Sud. Contrairement à des cités du Nord qui ont été reconstruites, elles n'ont pas été pensées pour l'automobile. Il y a ensuite à certains endroits l'« effet littorale. Les automobilistes ont beaucoup de mal à pardonner le flux estival qui entraîne des difficultés de circulation et de stationnement ».

Quels conseils l'association donne-t-elle aux villes les plus mal classées ? « Arrêter la chasse à la voiture et la politique du tout-payant en matière de stationnement », estime Pierre Chasseray qui invite les candidats à mieux intégrer les problématiques liées à la voiture dans leurs programmes.

Balayant à l'avance les critiques de maires sortants qui pourraient estimer que des votes partisans auraient pu fausser les résultats de l'enquête « Raconte-moi ta ville », le directeur général de 40 millions d'automobilistes assure que les classements correspondent à la réalité. « Le preuve : ce n'est pas un hasard si Marseille, la ville la plus embouteillée d'Europe, arrive à la dernière place dans notre enquête ! Ce n'est pas la couleur politique qui est sanctionnée, mais bien la situation que vivent les automobilistes au quotidien ».

 


 

24/03/2014 NICE MATIN.COM
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00