Association de défense des droits des usagers de la route

LA SECURITE ROUTIERE VEUT SAUVER LE SOLDAT RADAR

Ce jeudi 27 mars 2014, le délégué interministériel adjoint à la Sécurité routière annonce dans le journal Aujourd'hui en France l'arrivée de radarsdouble face. Ces nouveaux radars fixes flasheraient les véhicules par l'avant et par l'arrière. Pour l'association « 40 millions d'automobilistes » installer de nouveaux radars ne servirait qu'à renflouer encore une fois de plus les caisses de l'Etat.


Dans cette interview, Henri Prévost fait un bilan sur les radars et le nombre de vies sauvées depuis leur installation, qui selon lui sont arrivés en 2002 et
estime que ces machines auraient contribué à hauteur de trois quarts à la baisse du nombre de décès sur les routes.

« 40 millions d'automobilistes » tenait à rappeler que le premier radar en France a été mis en place le 27 octobre 2003. En 2011, on nous expliquait que 15000 vies avaient été épargnées en seulement 8 ans. Puis, en 2012, ce nombre « culminait » à 36 000 pour atteindre aujourd'hui 11 000 vies épargnées grâce à l'implantation des radars. Sur quel calcul ces soi-disant experts de la sécurité routière se sont-ils donc basés pour que les chiffres varient de simple au triple en une poignée d'années ?

D'après la Sécurité routière, les radars automatiques auraient permis d'abaisser la vitesse moyenne de circulation des véhicules d'environ 10 km/h en 10 ans. Selon un théorème d'expert en sécurité routière distillé de manière récurrente vers l'opinion publique : si l'on diminue la vitesse moyenne d'1km/h, cela entraînerait mathématiquement une baisse de 4% du nombre de tués sur les routes.

Or,si l'on s'intéresse de plus près aux chiffres de l'ONISR pour les années 2011 et 2012, on s'aperçoit que ce théorème ne s'applique pas ! En effet, en 2011,la vitesse moyenne était de 81,6 km/h et l'on comptait 3 963 tués sur nos routes, tandis qu'en 2012, la vitesse moyenne avait augmenté de 0,7 km/h et que le nombre de décès diminuait de 8%.

Dans le Projet annuel de Performance annexé au Projet de Loi de Finance pour l'année 2014, il est mentionné que les radars doivent rapporter 800 millions
d'euros à l'Etat. Si Monsieur Prévost voulait réellement réduire leur nombre, il se pencherait davantage sur les premières causes de mortalité, qui sont
l'alcoolémie et la somnolence au volant.
 

28/03/2014 40 MILLIONS D AUTOMOBILISTES
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00