Association de défense des droits des usagers de la route

Fiables, les chiffres de la Sécurité Routière ?

L'association "40 millions d'automobilistes" assure que la Sécurité routière s'est trompée sur le nombre de tués sur les routes françaises en janvier.
"Stabilité de la mortalité routière en janvier, mais un bilan mensuel assombri par une hausse des accidents graves", c'est en ces termes que la Sécurité routière vient d'annoncer le bilan des accidents mortels sur les routes de France pour le mois de janvier 2014. Selon l'organisation, 238 personnes ont perdu la vie sur la route le mois dernier, contre 239 en janvier 2013, soit une seule vie épargnée (-0,5%). Des chiffres a priori fiables qu'il n'y a généralement pas lieu de contester. Et pourtant...
-12 et pas -0,5% ?
Dans un communiqué qui vient de paraître, l'association 40 millions d'automobilistes pointe cependant une erreur qui aurait été commise par la Sécurité routière "dans sa formule mathématique puisque janvier 2013 s'était clôturé sur un bilan de 271 tués sur les routes" et non pas 239 comme indiqué par la Sécurité routière. Résultat, en 2014, le mois de janvier aurait vu la mortalité routière baisser de 12% avec 33 vies épargnées par rapport à 2013 (271 tués en 2013 contre 238 en 2014).

"40 millions d'automobilistes tenait simplement à rétablir la vérité dans les chiffres et rendre aux automobilistes le bénéfice de l'amélioration constante des chiffres", assure l'association.
Petit tacle glissé
Et celle-ci de glisser au passage par la voix de son président Daniel Quéro: "Il est tout de même déconcertant d'observer qu'avec des chiffres toujours meilleurs, la Sécurité routière soit toujours ancrée dans des perspectives d'augmentation de notre arsenal répressif ou d'abaissement des limitations de vitesse".

"Manuel Valls roule à contre-sens. Que le ministre de l'Intérieur annonce une baisse des limitations de vitesse alors même que les chiffres s'améliorent n'a aucun sens. Les Français ne le comprendraient pas et ne le pardonneraient pas", a pour sa part ajouté Pierre Chasseray, le délégué général de l'association.

Des premiers chiffres peu fiables ?
Toujours est-il que cet écart conséquent s’expliquerait par le fait que la Sécurité routière s’appuie sur des chiffres provisoires pour présenter son bilan mensuel. En effet, son logiciel de calcul statistique ne prend pas en compte le nombre de décès qui surviennent trente jours après l'accident, mais l'extrapole. D'où certaines erreurs, comme ce fut le cas en janvier 2013, lorsque le nombre final de morts sur les routes fut surévalué. Voilà en tout cas un "bug" qui jette un sérieux trouble sur la fiabilité des chiffres publiés en début de mois par la Sécurité routière.


Une exception française
Rappelons en outre que la France est le seul pays au monde à publier chaque mois les chiffres de la mortalité routière.


 


 

12/02/2014 AUTO PLUS
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00