Association de défense des droits des usagers de la route

ETATS UNIS : General Motors rappelle encore 1,5 million de véhicules

   
Les déboires se suivent pour General Motors, numéro 3 mondial de l'automobile, sauvé in extremis de la faillitte. Avec l'annonce lundi d'un nouveau rappel de 1,5 million de voitures au garage, ce sont au total près de 6 millions de véhicules, vendus aux Etats-Unis, qui sont suspectés d'un sérieux défaut d'allumage sous les marques Chevrelot, Pontiac, Saturn.

En outre, Mary Barra, la nouvelle présidente nommée en janvier, va également devoir expliquer, ce mardi, devant la Chambre des représentants, comment GM a pu vendre depuis dix ans des millions de voitures potentiellement dangereuses à cause d'une perte subite de la direction assistée. Une trentaine d'accidents ont été imputés à ce défaut, entraînant la mort accidentelle de 13 personnes.

«Nous serons complètement transparents»

Dans ces conditions, les parlementaires mais aussi le ministère de la justice veulent savoir si le constructeur était au courant de ce probléme technique et s'il a délibérement continué à équiper ses véhicules avec cette pièce et pourquoi le public n’a pas été informé des risques. Or, selon la justice, des documents attestent que GM avait été informé de ce disfonctionnement dès 2001. L'agence de sécurité routière (NHTSA) est aussi mise en cause par les élus pour avoir manqué à deux reprises d'avoir ouvert une enquête en 2007 et 2010.

Avant cette audition, Mary Barra a fait distribuer une déclaration préliminaire: «Je ne peux pas vous dire pourquoi cela a pris autant de temps pour annoncer un défaut de sécurité dans ce programme, mais je peux vous dire que nous trouverons, explique-t-elle. Dès que nous aurons les réponses, nous serons complètement transparents avec les élus, les régulateurs et nos clients.»


Des conséquences financières considérables

Mary Barra a déjà fait des excuses publiques, affirmant que « quelque chose n’allait pas dans notre fonctionnement, et des faits épouvantables ont eu lieu. En tant que membre de la famille Général Motors et en tant que mère de famille, cela me touche profondément. Nous avons fait des excuses, mais ce n’est qu’une étape dans la résolution du problème». Mais ce dossier pourrait avoir des conséquences financières considérables pour le numéro un américain.

GM, qui a ouvert une enquête interne, va procéder gratuitement au remplacement des pièces défectueuses ou prendra en charge le remboursement des frais pour les clients qui ont déjà procédé à ce changement. «Nous inspectons chaque véhicule qui pourrait avoir un problème, et nous allons faire ce qu'il faut», a promis Jeff Boyer, le nouveau «Monsieur Sécurité» de GM. «Ces mesures ne sont qu'un premier pas pour faire ce qui doit être fait et reconstruire le lien de confiance avec nos clients», a ajouté Marry Barra, indiquant que 750 millions de dollars avaient déjà été provisionnés pour ces prises en charge.

Nissan prend les devants

Cette histoire n'est pas sans rappeler le cas de Toyota en 2009-2010, qui avait rappelé en urgence près de 9 millions de voitures dans le monde, dont la majorité aux Etats-Unis, pour un probléme de pédale d'accélérateur. Outre une réputation ternie, Toyota a mis quatre ans pour solder cette affaire en versant, ces derniers jours, 1,2 milliard de dollars au Département américain de la justice pour mettre fin à une enquête criminelle concernant sa gestion des plaintes des consommateurs.

C'est pourquoi aux Etats-Unis, les constructeurs se montrent de plus en plus prudents. Par précaution, Nissan vient de faire revenir au garage un million de véhicules pour un probléme d'airbag. Même Porsche va changer le moteur de ses bolides 911 GT3 après des incendies

 

02/04/2014 LE PARISIEN
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00