Association de défense des droits des usagers de la route

AUTO : Comment s'assurer moins cher

Le montant moyen de la prime d'assurance automobile oscille autour de 488 € par an. Les automobilistes qui pensent payer trop cher peuvent négocier avec leur assureur ou pousser la porte des concurrents.


La loi sur la consommation, promulguée le 18 mars 2014 au Journal officiel, permet de résilier son contrat d'assurance à tout moment après la première année sans subir de préjudice financier. Auparavant, il fallait attendre la date anniversaire de signature du contrat.

Mais jouer les infidèles n'est pas forcément la solution la plus avantageuse pour faire baisser le montant de sa prime d'assurance. Il faut d'abord vérifier que son contrat est bien adapté à son profil et ensuite négocier en mettant en avant sa grande fidélité.


Moduler la garantie. Une voiture vieille de dix ans ne doit pas être assurée « tous risques » mais plutôt « au tiers » ou « au tiers plus vol et incendie ». « En cas de problème, l'assuré ne sera remboursé qu'en fonction de la valeur marchande du véhicule et pas de sa valeur d'achat », rappelle Hamid Benamara, directeur général du comparateur LesFurets.com. Pour l'expert, l'économie peut atteindre 150 à 200 euros par an.


Réduire le kilométrage. Les petits rouleurs peuvent réaliser jusqu'à 15 % d'économie en optant pour une assurance au kilomètre. À condition de bien évaluer leurs besoins. « Se promettre de faire des efforts est une mauvaise idée, prévient Pierre Chasseray, président de l'association 40 millions d'automobilistes. Le conducteur risque de dépasser son forfait et donc de payer plus cher. »


Résilier la garantie assistance. Cette option (d'une dizaine d'euros par an) reste souvent liée à une franchise kilométrique qui prévoit la non-couverture du véhicule lorsqu'il se situe à proximité du domicile de l'assuré. « Ceux qui parcourent de faibles distances ou qui ne conduisent jamais à l'étranger peuvent la résilier », signale Stanislas Di Vittorio, fondateur du comparateur Assurland.com.


Être attentif à la franchise. Certaines compagnies proposent de baisser la prime d'assurance, mais d'augmenter la franchise (somme restant à la charge de l'assuré en cas d'accident). « Il faut savoir si l'on est prêt à débourser 1.000 euros de franchise en contrepartie d'une dizaine d'euros économisés par an », analyse Pierre Chasseray.


Comparer les assureurs. Ultime recours : faire jouer la concurrence. Les internautes peuvent utiliser les comparateurs en ligne pour avoir un bon aperçu du marché. À condition de garder à l'esprit qu'ils sont souvent liés à des assureurs, dont les contrats sont davantage mis en avant. Ensuite, « je conseille d'imprimer les devis pour négocier avec son assureur », indique Pierre Chasseray. Si l'assureur ne veut rien entendre, passer à la concurrence reste le seul recours.

« Les assurances en ligne sont entre 15 % et 30 % moins chères », évalue Stanislas Di Vittorio. Mais avant de signer, il est préférable de bien lire les conditions générales des contrats car ces sociétés tirent les prix vers le bas en réduisant leurs frais fixes et en élargissant les exclusions de garantie (conditions qui limitent la couverture). Enfin, il faut être à l'aise avec les relations dématérialisées, même en cas de pépin.

13/05/2014 LE TELEGRAMME
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00