Association de défense des droits des automobilistes et des usagers de la route

Le contrôle technique des deux-roues devra être en place d'ici au 1er octobre 2022, annonce le Conseil d'État

Le Conseil d'Etat a annoncé ce mardi qu'un report de l'entrée en vigueur du contrôle technique des deux-roues de plus de 125 cm3 au-delà du 1er octobre 2022 "pour les véhicules les plus anciens" n'était "pas justifié".

Le contrôle technique pour les deux roues devait, selon une obligation européenne, s'appliquer au plus tard au 1er janvier 2022, mais le gouvernement avait décidé l'an dernier par décret de repousser cette obligation à 2023. C'est ce décret que le Conseil d'Etat a suspendu. L'introduction de ce contrôle technique (pour 2023) se heurtant à une fronde des associations de motards, le président Emmanuel Macron avait finalement annoncé dès le lendemain de sa parution au Journal officiel qu'il ne serait pas appliqué. Un conseiller de l'exécutif avait expliqué que le chef de l'Etat jugeait que "ce n'était pas le moment d'embêter les Français".

Le ministère délégué aux Transports avait ensuite annoncé en novembre la mise en oeuvre de mesures alternatives couvrant "les enjeux de sécurité routière, de lutte contre la pollution et le bruit", et devant permettre d'obtenir une exemption à l'obligation européenne.

Mais le juge des référés (procédure d'urgence) du Conseil d'Etat, saisi par des ONG, a estimé que la seule notification par la France à l'UE de son intention d'instaurer de telles mesures alternatives n'est "pas de nature à justifier de la transposition de cette directive" européenne "en l'absence de mise en œuvre effective des mesures envisagées". En outre, le gouvernement n'ayant pas annulé ou modifié officiellement son décret d'août 2021 fixant un calendrier d'application décalé à 2023, ce texte est donc considéré comme toujours en vigueur malgré les annonces d'Emmanuel Macron et du gouvernement.

Le juge estime donc fondée la demande des associations de "demander la suspension de l'exécution du décret contesté en tant qu'(...)il reporte au-delà du 1er octobre 2022, l'entrée en vigueur de l'obligation de contrôle technique". Le jugement ne précise pas le choix de cette date du 1er octobre.

Les requérants soulignaient notamment "qu'en France, un usager de deux-roues motorisés a 22 fois plus de risques d'être victime d'un accident mortel qu'un usager de véhicule léger (mais que) ce risque est moindre dans les Etats ayant déjà mis en place le contrôle technique - 16 fois en Allemagne, 17 fois en Espagne". Les ONG arguaient également que le contrôle technique "permettrait par ailleurs de réduire les nuisances sonores causées notamment par le débridage des moteurs, mais également celles liées à la pollution de l'air".

L'association "Respire", une des trois requérantes, s'est félicitée sur Twitter de cette décision : "Le Conseil d'Etat donne au gouvernement d'@Elisabeth_Borne l'occasion de concrétiser ses ambitions écologiques : il lui impose d'instaurer le contrôle technique au 1er octobre 2022".

18/05/2022 LA PROVENCE.COM
 

Pour la première fois, les ventes de voitures neuves hybrides ont égalé celles des diesel en Europe en 2021

Pour la première fois, les ventes de voitures neuves hybrides ont égalé celles des diesel en Europe en 2021

Face à la pénurie de puces électroniques, les constructeurs ont dû réduire leur production au cours de l'année.

Le marché de l'automobile se transforme. Pour la première fois, il s'est vendu autant de voitures neuves hybrides que de diesel en Europe au cours de l'année 2021. Les 100% électriques ont, elles, continué leur percée de façon moins impressionnante qu'en 2020, a annoncé l'association des constructeurs Acea (lien en anglais) mercredi 2 février.

Sur l'ensemble de l'année 2021, les ventes d'hybrides non rechargeables (diesel ou essence) ont continué de croître (+60,5% sur un an) avec 1,9 million de voitures écoulées, soit 19,6% de parts de marché, à égalité avec le diesel simple. Celui-ci, touché par le scandale du dieselgate et de forts malus, a vu ses ventes s'écrouler d'un tiers sur l'année (-31,5%) sur tout le continent, et même de moitié au dernier trimestre, note l'Acea. Les ventes d'hybrides rechargeables ont également progressé de 70,7%, avec 867 092 véhicules vendus et 8,9% de parts de marché.

Dans un marché automobile au ralenti, revenu à son niveau des années 1990, les ventes de voitures électrifiées ont dépassé les ventes de véhicules à essence au quatrième trimestre. Face à la pénurie de puces électroniques, les constructeurs ont équipé en priorité leurs modèles les plus profitables, dont les modèles électrifiés. Mais ces nouvelles motorisations ont été elles aussi rattrapées au quatrième trimestre par la pénurie de puces électroniques, les empêchant de poursuivre la croissance inédite enregistrée en 2020.

02/02/2022 FRANCE INFO
 

Coronavirus - Pénurie de puces : les ventes d'automobiles plus basses en Europe en 2021 que dans les années 1990

La reprise espérée n'a pas eu lieu: les ventes de voitures neuves en Europe ont marqué un nouveau record à la baisse en 2021, freinées par la crise sanitaire et les pénuries de puces électroniques qui ont empêché la production de millions de voitures.

L'an dernier, 9,7 millions de véhicules ont été vendus dans l'Union européenne, selon les données publiées mardi par les constructeurs: c'est le chiffre le plus bas enregistré depuis le début de la série statistique en 1990, plus bas que 2013 et 1993, des années déjà noires pour l'industrie automobile.

Avec un sixième mois de baisse consécutif en décembre, les ventes ont même reculé de 2,4% en Europe par rapport à l'année 2020, paralysée par le Covid.

La tempête est européenne: à l'Est, le marché chinois a retrouvé des couleurs (+4,4%), tandis qu'à l'Ouest le marché américain s'est légèrement repris (+3,7%).

"Cette chute est la conséquence de la pénurie de semi-conducteurs qui a freiné la production automobile pendant toute l'année, et plus particulièrement au second semestre", a expliqué dans un communiqué l'association des constructeurs européens (ACEA).

L'année 2021 a notamment été marquée en Europe par la chute de l'Allemagne, son premier marché, qui enregistre une des plus fortes baisses avec un plongeon de 10,1% sur un an et 2,6 millions de véhicules écoulés.

18/01/2022 LA PROVENCE.COM
 

Prix des carburants au plus haut : pourquoi les tarifs continuent d'augmenter ?

 Les tarifs à la pompe atteignent depuis le début de l'année de nouveaux records. La conséquence d'une "demande dynamique" de la part des consommateurs qui se heurte à "une offre contrainte", comme nous l'explique Yves Jégourel, directeur du CyclOpe, un institut de recherche européen sur les marchés des matières premières.

L'essence n'a jamais coûté aussi cher. Selon les dernières données publiées par le ministère de la Transition écologique, les prix des carburants ont augmenté de nouveau, début 2022. Le prix moyen du litre de gazole a augmenté de 10 centimes et atteint presque 1,62 euro, un nouveau record historique. Même augmentation pour le sans-plomb 95 E10 : il pointe à 1,68 euro le litre. Comment expliquer cette flambée ? Les explications de Yves Jégourel, directeur de CyclOpe et docteur en économie.

Comment expliquer cette nouvelle hausse ?

Cela s'explique par une demande dynamique face à une offre contrainte. Il y a sur le marché deux aspects : des éléments fondamentaux, et la façon dont ces derniers sont interprétés par les opérateurs. Du côté des fondamentaux, on observe une demande qui reste dynamique et qui, dans un contexte sanitaire redevenu anxiogène, s'avère résiliente. En outre, l'offre reste contrainte. Nous sommes toujours sous les régimes des quotas de production : en mai 2020, l'Opep a réduit de 9,7 millions de barils/jour la production. À partir de juillet, la production a augmenté à nouveau, de 400.000 barils / jour. Mais certains pays, ayant des difficultés sur l'investissement ou les activités de maintenance, ont du mal à contribuer à cette augmentation de 400.000 barils. Ce régime doit disparaitre en septembre 2022. 

À tout cela se rajoute le contexte géopolitique (troubles au Kazakhstan, oléoduc récemment en maintenance en Libye). Et puis un troisième facteur intervient : le dollar s'est déprécié sur les dernières semaines. C'est le schéma assez classique d'un pétrole qui devient moins cher une fois qu'il est libellé dans une monnaie qui n'est pas le dollar.

Cette hausse des tarifs va-t-elle continuer ?

La volatilité demeure, de par la dimension d'anticipation et la crise sanitaire. Il y a beaucoup de "si" sur le marché. J'insiste sur la problématique de long terme : en matière d'investissement sur les énergies fossiles, on va avoir de fortes contraintes liées à la dimension environnementale. Il va falloir investir et pour investir il faut des investisseurs. On peut comprendre que la demande de produits pétroliers va diminuer. Mais si vous avez une offre qui diminue plus que la demande, il y aura évidemment un effet sur les prix. Certains y verront une occasion d'accélérer la transition environnementale, mais on voit bien que cela a des répercussions sociales importantes.

Le gouvernement a-t-il une marge de manœuvre pour faire baisser les prix à la pompe ?

Nous sommes sur un chemin de crête concernant la transition environnementale. Même s'il faut distinguer les problématiques liées à l'électricité de celles liées au carburant. Si la transition se traduit par une hausse des énergies fossiles, il faudra que cela soit accompagné par des mesures sociales. Soit des aides à la conversion, soit du soutien au pouvoir d'achat. Les gouvernements n'auront pas trop le choix. Il y a un triptyque qui se créé : les matières premières, la géopolitique, et l'aspect social. Les mesures structurelles doivent sans doute être renforcées. 

13/01/2022 LCI
 

Marseille - Stationnement payant : et si la douloureuse passait à 35 euros ?

Marseille - Stationnement payant : et si la douloureuse passait à 35 euros ?

La municipalité se donne, via une étude complémentaire, le temps de la réflexion pour cette mesure

Ce n'est pas encore acté. Ce n'est pas encore appliqué. Mais ça le pourrait. Selon nos informations, la Ville de Marseille réfléchit à une augmentation de l'amende pour défaut de paiement au stationnement sur la voirie. Fixée aujourd'hui à 17 euros, elle pourrait passer à 35 euros. La plupart des villes de plus de 200 000 habitants ont déjà franchi le cap lors de l'application de la loi Maptam en 2018 qui permet aux communes de reprendre la main sur le montant des amendes. À titre de comparaison, le PV dans l'hypercentre de Paris est passé à 75 €. Lyon est à 60 €, Bordeaux à 35 € et Montpellier à 33 €. Lors de l'application de la loi à Marseille, la précédente mandature avait fait le choix de rester aux 17 € d'amende. Une bonne nouvelle pour les automobilistes marseillais ? Pas vraiment.

Dans le même temps, la Ville avait modifié le mode de contrôle du stationnement. Exit les pervenches à pied, via une délégation de service public, une société privée équipée de voitures avec des caméras sur son toit peut contrôler plus de 1 500 voitures en une heure. Dans la foulée, le nombre de PV a explosé (voir ci-dessous). Une véritable "sulfateuse" dénonçaient et dénoncent toujours ses contradicteurs. Même l'actuel maire PS de Marseille, Benoît Payan, demandait, en avril 2019, en tant que chef de l'opposition, un moratoire sur la méthode de contrôle du stationnement. Vaine requête, la lecture automatique des plaques d'immatriculation (Lapi) continue, mais force est de constater, selon la municipalité, que le compte n'y est pas.

"Aujourd'hui, se pose la question du véritable rôle dissuasif de l'amende à 17 euros", explique l'adjoint PS aux finances, Joël Canicave. Sur la base des travaux de l'ancien conseiller municipal PS en charge du stationnement, Roland Cazzola, le constat d'un "trop grand nombre d'automobilistes qui préféreraient payer une amende plutôt que de payer à l'horodateur" a été effectué.

Combien précisément ? Le chiffre n'a pas encore été communiqué. Suffisant pour solliciter les services du stationnement à engager une réflexion. "Très clairement, on s'est rendu compte que pour certains, les 17 euros ne sont pas gênants", appuyait Roland Cazzola avant le transfert de sa compétence du stationnement à l'élue en charge de la mobilité, Audrey Gatian. Et donc de la question du PV à 35 €. D'après les techniciens, cette évolution permettrait ainsi, en premier lieu, une "harmonisation" avec les PV dans les autres villes. Elle "favoriserait" un stationnement de courte durée en surface et "encouragerait" le stationnement dans les parkings souterrains pour le stationnement de plus longue durée. L'augmentation "inciterait" aussi, toujours d'après les services techniques, l'utilisation des modes de transports alternatifs...

Reste que cette étude nécessite un approfondissement estime l'adjoint aux finances, Joël Canicave. "La première question est de savoir si une augmentation du FPS encouragerait le stationnement", interroge-t-il. Pour s'en assurer, il a demandé un benchmark de la mesure pour évaluer toutes les conséquences du PV à 35 €. Si sur le principe, il ne se dit pas opposé à cette augmentation, il veut s'assurer du bien-fondé de la future délibération. À l'origine prévue pour le prochain conseil municipal, elle a été repoussée. Jusqu'à quand ? "Peut-être au prochain ou jamais."

08/12/2021 LA PROVENCE.COM
 
Dans la rubrique Consommation automobile vous pouvez aussi consulter les archives
 
Les tarifs des autoroutes devraient augmenter en février03/12/2021
 
Deux-roues : Le Conseil d'Etat rejette le recours d'une association demandant un contrôle technique dès 202217/11/2021
 
Véhicules : la prime à la conversion et le bonus écologique maintenus au même niveau jusqu'en juillet26/10/2021
 
Chèque carburant, baisse des taxes... Les pistes du gouvernement pour lutter contre la hausse des prix du carburant14/10/2021
 
Prix des carburants : en hausse de 28% sur un an, le litre de gazole n'a jamais été aussi cher en France12/10/2021
 
Essence : Près de 50 centimes d’augmentation entre 2020 et 2021 ? Prudence !31/08/2021
 
Pollution à Marseille : les tarifs de stationnement doublés pour les automobilistes de passage22/07/2021
 
VOITURE D OCCASION : QUE FAIRE EN CAS DE FRAUDE AU COMPTEUR KILOMETRIQUE ?25/01/2021
 
Bientôt un bonus de 1.000 euros pour acheter une voiture électrique d'occasion12/10/2020
 
Contrôle technique : comment le payer moins cher ?09/10/2020
 
LA CHRONIQUE AUTO - Bientôt des radars pour verbaliser les voitures trop vieilles en ville ?02/10/2020
 
Rouler sans assurance : une pratique courante qui peut coûter cher en cas d'accident28/09/2020
 
Bientôt un nouveau malus en fonction du poids des voitures ?24/09/2020
 
Permis de conduire financé jusqu'à 100% : un simulateur pour connaître les aides17/09/2020
 
Amendes de stationnement : plus besoin de payer avant de contester10/09/2020
 
La France, championne du rebond économique post-covid27/07/2020
 
En partie rabotée, la nouvelle prime à la conversion entrera en vigueur le 3 août : découvrez le futur barème27/07/2020
 
LE FLEAU DE LA CONDUITE SANS ASSURANCE22/07/2020
 
Un «contrat-type» pour rendre le permis de conduire plus abordable et plus transparent20/02/2020
 
Stationnement payant à Marseille : la barre du million de PV dépassée !19/02/2020
 
LES FRANCAIS BOUDENT DE PLUS EN PLUS LE CONTROLE TECHNIQUE17/02/2020
 
CARBURANT : LE PRIX A LA POMPE N'EN FINIT PLUS DE DEGRINGOLER11/02/2020
 
Contester un avis de contravention pour payer moins cher : la fausse bonne idée09/12/2019
 
LES TARIFS DES PEAGES VONT AUGMENTER DE 0,82 % EN MOYENNE09/12/2019
 
TARIF DES PEAGES : 1 A 1,5 % D'AUGMENTATION POUR 202008/11/2019
 
CONDUITE SANS ASSURANCE : CA VA FLASHER !25/10/2019
 
Crit’Air : tout savoir sur les vignettes anti-pollution28/06/2019
 
Le nouveau contrôle technique entre en vigueur au 1er juillet 201925/06/2019
 
Histovec, la plateforme qui sait tout sur les véhicules d'occasion21/01/2019
 
LES DELAIS DE RETRACTATION DANS LA VENTE AUTOMOBILE : ETES VOUS AU POINT ?14/11/2018
 
VOILÀ COMMENT LES AUTOMOBILISTES PEUVENT ÉCONOMISER 500 € PAR AN03/09/2018
 
CARBURANTS : Le palmarès des stations les moins chères à Marseille01/06/2018
 
Vers une législation européenne sur la fraude au compteur01/06/2018
 
Bilan du contrôle technique 2017 : Les diesels prennent de l'âge29/05/2018
 
LE DEPOT-VENTE : COMMENT CA MARCHE ?24/04/2018
 
LE BUDGET DE L'AUTOMOBILISTE POUSSE A LA HAUSSE EN 201705/04/2018
 
AUTO ECOLES EN LIGNE : Une nouvelle façon de passer son permis20/03/2018
 
ACTUALISATION DE LA LISTE DES AFFECTIONS MEDICALES20/03/2018
 
CODE CONFIDENTIEL DE CARTE GRISE (ANTS) L'OBTENIR PAR MAIL20/03/2018
 
OBTENIR GRATUITEMENT SA CARTE GRISE C'EST DESORMAIS POSSIBLE SUR INTERNET 20/03/2018
 
Meilleure protection pour l'achat d'un véhicule d'occasion20/03/2018
 
FORFAIT POST STATIONNEMENT23/02/2018
 
Autoroutes : augmentation du péage, une aberration pour les usagers23/02/2018
 
NOUVEAU CONTROLE TECHNIQUE23/02/2018
 
IMMATRICULATION20/12/2017
 
RELEVE DE POINTS SUR INTERNET : NOUVEAU DEPUIS 201620/12/2017
 
MODIFICATION DE L'EPREUVE PRATIQUE DU PERMIS B ET B120/12/2017
 
LE CONTROLE TECHNIQUE DEVIENT IL DERAISONNABLE EN FRANCE ?22/11/2017
 
L'AFFAIRE VOLKSWAGEN ET L'EUROPE26/09/2017
 
REVERSIBILITE DES VEHICULES ECOLES26/09/2017
 
VEHICULES VOLES - CREATION DU FOVES26/09/2017
 
VOUS ETES EN PANNE EN FRANCE : VOUS POUVEZ FAIRE RAPATRIER VOTRE VOITURE21/07/2017
 
POLLUTION – La vignette écologique obligatoire19/05/2017
 
ASSUR FRANCHISE25/04/2017
 
DU NOUVEAU POUR LES VEHICULES DE COLLECTION22/03/2017
 
FINANCER SON PERMIS B AVEC LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION22/03/2017
 
LA CARTE MOBILITE INCLUSION : UNE CARTE 3 EN 122/03/2017
 
Le temps d'attente pour repasser son permis a fortement baissé. Mais des disparités persistent entre départements. 28/02/2017
 
Voiture autonome : vers une fin de l'assurance auto ?12/01/2017
 
Garagistes : des pièces d'occasion doivent être proposées pour la réparation du véhicule10/01/2017
 
Le surteintage des vitres avant des véhicules bientôt sanctionné10/01/2017
 
Près de 200 bornes de recharge électrique rapide sur le réseau des société d'autoroutes21/12/2016
 
Vignettes autoroutières Suisse et Autriche 2017 : disponibles dès le 1er décembre 2016 sur www.automobile-club.org12/12/2016
 
Comparaison taxes / investissements routiers : pour l'ACA, les automobilistes méritent mieux !12/12/2016
 
STOP A LA HAUSSE DES TARIFS AUTOROUTIERS !29/11/2016
 
FILTRE A PARTICULES : LES MOTEURS ESSENCE AUSSI28/11/2016
 
NOUVELLE HAUSSE AUX PEAGES EN FEVRIER25/11/2016
 
LE PALMARES DES VEHICULES LES PLUS VOLES ET VANDALISES EN FRANCE08/11/2016
 
Modernisation de la procédure de la délivrance du permis de conduire pour les Français de l'étranger 25/10/2016
 
Le renouvellement du permis de conduire entièrement dématérialsé25/10/2016
 
FOURRIERE : CE QUI CHANGE FIN 201624/10/2016
 
L'AIDE ROUTIERE AVEC L'AUTOMOBILE CLUB21/09/2016
 
Pollution : près de 30 millions de voitures diesel ne respectent pas les normes en Europe21/09/2016
 
30 CHOSES A NE PAS OUBLIER AVANT DE PARTIR02/08/2016
 
TOUT SAVOIR SUR LE TELEPEAGE02/08/2016
 
DECRET VITRES TEINTEES PUBLIE AU JO28/07/2016
 
En cas de vol de votre voiture l’Automobile Club vous prête un véhicule27/07/2016
 
Les pastilles écolos, c’est bien pour le 1er juillet !29/06/2016
 
Pièces de rechange automobiles : neuves...ou pas. Vous aurez bientôt le choix !15/06/2016
 
VOUS ETES EN PANNE EN FRANCE : VOUS POUVEZ FAIRE RAPATRIER VOTRE VOITURE19/05/2016
 
LES AUTOMOBILISTES N'ONT JAMAIS ETE AUTANT TAXES15/03/2016
 
AUTO ECOLE10/03/2016
 
RADAR DE STOP : DES PV CONTESTABLES03/03/2016
 
RECUPERATION DE POINTS : GRAND MENAGE SUR LES STAGES03/03/2016
 
Vitres teintées : le gouvernement veut les interdire14/01/2016
 
Avec les nouvelles régions, les prix des cartes grises pourraient bien augmenter14/01/2016
 
SCANDALE VOLKWAGEN : Enquête en France pour "Tromperie aggravée"13/10/2015
 
SCANDALE VOLSWAGEN : Une intox peut en cacher une autre12/10/2015
 
FAIRE DU NEUF AVEC DU VIEUX08/10/2015
 
Supprimer les franchises de vos contrats d'assurance17/06/2015
 
Le constat amiable sur smartphone est lancé : comment cela fonctionne ? 09/04/2015
 
La revalorisation de la taxe de procédure pénale passe inaperçue05/03/2015

En devenant adhérent de l'Automobile Club de Provence, vous aurez une réponse personnalisée à toute question relative à l'usage et à la propriété de votre véhicule :  litige, assurance, garagiste, infractions, permis à points, accident, ...

Vous avez un litige concernant la propriété, l'entretien ou l'usage de votre véhicule ?

Maître Guy Julien, notre avocat spécialisé dans le domaine des accidents, de la responsabilité et de l'assurance, vous reçoit deux fois par mois.

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de Provence vous apporte les solutions ...

Leurs avis

voir tous les avis

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
L'Aide juridique
L'aide juridique
Le cas du mois
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00