Association de défense des droits des automobilistes et des usagers de la route

Vitres teintées - La réglementation routière

Vitres teintées - La réglementation routière

Les vitres teintées sur les voitures seront bientôt interdites. Le point sur les changements à venir en janvier 2017

Règles actuelles

Actuellement, les vitres teintées sur une voiture ne sont pas interdites par le Code de la route. Les films ou les vitrages sur-teintés sont autorisés par la réglementation dès lors que le conducteur a une vision suffisante à partir de l'intérieur du véhicule. Et ce aussi bien à l'arrière qu'à l'avant du véhicule

Mais en empêchant de voir à l'intérieur du véhicule à partir de l'extérieur, les vitres teintées peuvent permettre de dissimuler certaines infractions au Code de la route éventuellement commises par le conducteur, et notamment des contraventions les plus fréquentes comme :

C'est notamment pour ce motif qu'une voiture aux vitres teintées risque d'être plus souvent contrôlée par les forces de police et de gendarmerie qu'un véhicule aux vitres transparentes.

Interdiction

L'article 27 du décret n° 2016-448 du 13 avril 2016, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2017 , interdit d'avoir des vitres latérales teintées à l'avant de son véhicule dès lors que leur taux de transparence est inférieur à 70 %. Les vitres arrières ne seront en revanche pas concernées.
 

Selon les autorités, cette mesure vise principalement à assurer une meilleure visibilité pour le conducteur et à renforcer la sécurité des forces de police et de gendarmerie lors des contrôles routiers.
Cette nouvelle mesure viendra s'ajouter à d'autres interdictions récemment mises en place, telles que l'interdiction des oreillettes au volant ou l'instauration d'un taux d'alcoolémie maximal réduit pour les jeunes conducteurs.

Quelques rares dérogations seront néanmoins admises. Il s'agit d'exceptions justifiées par des raisons médicales ou de celles concernant certains véhicules blindés.

La nouvelle interdiction des vitres teintées figurera à l'article R. 316-3 du Code de la route.

 

13/12/2016

En devenant adhérent de l'Automobile Club de Provence, vous aurez une réponse personnalisée à toute question relative à l'usage et à la propriété de votre véhicule :  litige, assurance, garagiste, infractions, permis à points, accident, ...

Vous avez un litige concernant la propriété, l'entretien ou l'usage de votre véhicule ?

Maître Guy Julien, notre avocat spécialisé dans le domaine des accidents, de la responsabilité et de l'assurance, vous reçoit deux fois par mois.

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de Provence vous apporte les solutions ...

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

Notre simulateur de conduite

Leurs avis

voir tous les avis

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
L'Aide juridique
L'aide juridique
Le cas du mois
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00