Association de défense des droits des usagers de la route

10 CONSEILS POUR BIEN PREPARER SA VOITURE AVANT UN DEPART EN VACANCES

10 CONSEILS POUR BIEN PREPARER SA VOITURE AVANT UN DEPART EN VACANCES

La première chose à faire est de vérifier la date de votre dernier contrôle technique effectué. Il serait malvenu que la date soit dépassée lors de votre départ en vacances, cela pourrait faire l’objet d’une contravention… De plus, le contrôle technique vous permet de vous assurer (ou non !) que votre véhicule est sûr et ne présente aucun risque.

Au même titre, référez-vous au carnet d’entretien concernant la révision de votre voiture. Il peut être intéressant d’en prévoir une, notamment si votre dernier contrôle technique date de plus d’un an (obligatoire seulement tous les 2 ans). Un conseil : anticiper du mieux possible votre visite chez le garagiste, les périodes estivales sont souvent très chargées pour les mécaniciens.

2. Contrôler l’état d’usure des pneus et les amortisseurs

► Les pneus

Pour éviter tout risque lié à la tenue de route, il est important de vérifier l’état général de vos pneus. Ils doivent être prêts à endurer une charge assez importante sur un long trajet, tout en prenant compte du temps, la pluie peut rapidement s’inviter…
usure pneu
Vérifier tout d’abord que vos pneus ne présentent aucune déchirure ou éraflure importante, ni d’objets incrustés à l’intérieur. Contrôlez également la pression des pneus, et ajustez si nécessaire en prenant en compte les préconisations du constructeur selon la charge du véhicule (visible dans le carnet d’entretien ou au niveau de la portière côté conducteur.

► Les amortisseurs

Il est également recommandé de contrôler l’état des amortisseurs avant le départ en vacances, ne serait-ce que pour votre confort, surtout sur un long trajet. Pour cela, essayez de vous fier à la réaction de la voiture lorsque vous freinez, prenez un virage ou roulez sur une chaussée endommagée.

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter notre dossier sur les points à contrôler pour l’achat d'une voiture d’occasion.


3. Contrôler les niveaux

Il vous faut ensuite contrôler les niveaux des différents liquides, particulièrement celui des freins qui constitue la plus grande « menace » d’un point de vue sécurité.

Le liquide de frein
Le niveau doit idéalement se situer le plus proche possible du max, bien que cela ne pose pas de sérieux problèmes s’il se situe entre le minimum et le maximum (usure régulière des plaquettes de freins). Il faut dans ce cas simplement faire l’appoint. Cependant, si le niveau est en dessous du minimum, cela traduit un dysfonctionnement du système de freinage… un passage chez le garagiste est fortement recommandé.

Ensuite il convient de faire la même chose pour les autres liquides en se fiant aux repères pour faire l’appoint :
◾Liquide de refroidissement : Contrôler quand le moteur est froid
◾Liquide de direction assistée : Contrôler quand le moteur est coupé
◾Liquide lave-glace : un liquide spécial anti-moustique peut être utile
◾Liquide d’huile moteur : Si nécessaire, l’appoint doit se faire avec la même huile

Notez qu'en cas de forte chaleur votre moteur peut avoir du mal à refroidir. Si il y a une fuite de liquide de refroidissement, cela peut même mener à une surchauffe...
N'hésitez pas à lire nos deux articles sur le sujet pour en savoir plus :
◾ Rôle et fonctionnement du circuit de refroidissement moteur
◾ Détecter et réparer une fuite de liquide de refroidissement

4. S’assurer du bon fonctionnement de la climatisation

La climatisation n’est pas un élément à sous-estimer, surtout en cas de forte chaleur et sur un long trajet ! Si vous sentez que l’air froid met du temps à venir et que les bouches d’aération présentent des signes d’humidité, faites contrôlez votre système de climatisation. Il est d’ailleurs conseillé de vous rendre en atelier tous les ans afin de changer le fluide frigorigène (environ 20% de perte par an).

5. Vérifier l’état du pare-brise et des balais d’essuie-glace

Globalement, pensez à vérifier que votre pare-brise ne comporte pas d’éventuelles traces d’impacts, d’éclats ou même des fissures. Évidemment cela générait votre visibilité mais notez aussi qu’un simple impact peut rapidement devenir une fissure en cas de choc…

Soyez donc vigilant lors du contrôle avant votre départ en vacances, si un impact est facilement réparable, ce n’est pas le cas pour un fissure qui implique un changement de pare-brise.

Il est également nécessaire de vérifier que vos essuie-glaces fonctionnent correctement.
Il se pourrait bien que la pluie voire l’orage pointe le bout de son nez pendant vos vacances et des caoutchoucs ne remplissant pas pleinement leurs fonctions laisseront des traces d’eaux susceptibles de gêner votre visibilité et de vous mettre en danger.

6. Le chargement du coffre de la voiture

Qui dit départ en vacances dit bagages en pagaille ! De ce côté-là, une grande voiture résout bien souvent les éventuels problèmes d’organisation même si ce n’est pas toujours le cas.
Faites cependant attention ne pas trop encombrer votre coffre, sous peine d’entraver votre visibilité l’arrière.
Un coffre de toit peut être bien utile pour vous assurer une vue dégagée, surtout pour les longs trajets qui impliquent bien souvent beaucoup d’autoroutes.

Vous devez également faire attention au poids total de charge de votre véhicule qui ne doit pas dépasser la limite autorisée indiqué sur votre carte grise. Si vous excédez ce poids, la tenue de route s’en trouvera impactée lors du freinage, d’un virage ou même d’un simple coup de vent.

7. Contrôler la signalisation

Autre point important à contrôler avant le départ en vacances : la signalisation. Assurez-vous que vos phares et clignotants fonctionnent bien. Pour cela, aidez-vous d’un partenaire restant à l’extérieur de la voiture afin de vous indiquer un éventuel dysfonctionnement. Testez vos feux de croisement, vos feux de stop, de recul, vos clignotants et également vos voyants sur votre tableau de bord.
Une voiture ne se signalisant pas correctement est souvent la source de nombreux accidents, ne négligez donc pas cette partie.

8. Prévoir des outils

Enfin, prévoyez quelques outils à emmener avant votre départ en vacances. Ce n’est pas pour vous porter la poisse mais au moins vous serez un minimum équipé en cas de coup dur et vous pourrez peut-être même vous éviter un passage chez le garagiste du coin (avec une bombe anti-crevaison par exemple).

9. Préparer les papiers et documents obligatoires

Pour un long trajet, faire des pauses est important, mais il est également conseillé de changer régulièrement de conducteur pour réduire les risques d’accidents liés à la fatigue. Pour cela, pensez à vérifier auprès de votre compagnie d’assurances que les personnes susceptibles de conduire votre voiture sont en droit de le faire.

carte grise et permis de conduire Profitez-en également pour vérifier vos différentes options en cas de panne ou d’accident, cela pourrait vous éviter des dépenses inutiles, notamment si vous avez besoin d’assistance, chose que nous vous souhaitons pas bien évidemment.

Pensez aussi avant votre départ en vacances à vous assurer que vous avez tous les papiers nécessaires (permis de conduire, carte grise, assurance à jour…), les contrôles étant très fréquents l’été.

10. Prévoir son trajet : éviter les bouchons

trafic routier
Enfin, dans la même optique de passer le moins de temps possible sur la route et surtout dans les bouchons, il est vivement conseillé de prévoir votre trajet en fonction du trafic routier prévu, avant votre départ en vacances pour une meilleure organisation. Google maps vous sera très utile dans la planification de votre parcours car il prend en compte les estimations de trafics annoncés. Vous retrouvez également l’application sur votre mobile pouvant vous servir de GPS si besoin.
Waze est également apprécié des conducteurs pour son aspect communautaire (information sur les contrôles routiers notamment).
 

 


 

 

22/06/2018

En devenant adhérent de l'Automobile Club de Provence, vous aurez une réponse personnalisée à toute question relative à l'usage et à la propriété de votre véhicule :  litige, assurance, garagiste, infractions, permis à points, accident, ...

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

Nos simulateurs de conduite
Sécurité routière
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00