Association de défense des droits des automobilistes et des usagers de la route

CALAIS MISE SUR LE STATIONNEMENT GRATUIT

Depuis 2008, Calais, la plus grande ville du Pas-de-Calais, offre la quasi-gratuité sur son parc de stationnement, constitué de 50 000 places. Seules, quelques centaines restent payantes, mais bénéficient du premier quart d'heure gratuit et, au-delà d’une tarification légère (0,50 euro par demi-heure).


Natacha Bouchart, maire de Calais (UMP) est une pionnière. En prenant la décision en 2008, votée à l'unanimité, d’étendre la gratuité de son parc de stationnement, elle a pris un chemin à contre-courant.

Alors que la plupart des communes ont instauré des politiques locales visant à diminuer le nombre de voitures en centre-ville, en multipliant les parcmètres ou en améliorant l’offre de transport public urbain (bus, tramway, vélos et voitures en libre-service), cette mesure avait pour but d’éviter une désertification du centre-ville au profit des centres commerciaux, en périphérie, et lutter contre la baisse du pouvoir d’achat de ses administrés.

Le "tout gratuit" n'aurait pas eu d'impact financier majeur pour la municipalité. L’élue UMP affirme "avoir trouvé des économies ailleurs" pour compenser. Sur les places de parking restant payantes, elle prône la mise en place d’un paiement à la minute, une proposition notamment soutenue par l'association 40 millions d'automobilistes, s’inspirant de ce qui existe en Espagne ou en Belgique. La mesure avait déjà suscité un débat l'Assemblée nationale.

Cette politique a pour vocation de s’étendre à Calais. La sénatrice-maire, qui brigue un nouveau mandat, a récemment approuvé la gratuité du parking boulevard Gambetta, en plein centre-ville, au mois de novembre dernier. Mais les commerçants sont montés au créneau, se disant inquiets du retour de voitures-ventouses. La municipalité a finalement opté pour "un mélange payant-gratuit" ; les emplacements payants basculant en gratuité de 18 h à 9 h et à l’heure du midi.

10/03/2014 BUS & CAR

En devenant adhérent de l'Automobile Club de Provence, vous aurez une réponse personnalisée à toute question relative à l'usage et à la propriété de votre véhicule :  litige, assurance, garagiste, infractions, permis à points, accident, ...

Vous avez un litige concernant la propriété, l'entretien ou l'usage de votre véhicule ?

Maître Guy Julien, notre avocat spécialisé dans le domaine des accidents, de la responsabilité et de l'assurance, vous reçoit deux fois par mois.

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de Provence vous apporte les solutions ...

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

Notre simulateur de conduite

Leurs avis

voir tous les avis

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
L'Aide juridique
L'aide juridique
Le cas du mois
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00