Association de défense des droits des usagers de la route

Limitations et circulation alternée : les usagers de la route pris en otages ?

Entre les abaissements des limitations de vitesse voulus par Manuel Valls en France et la décision de circulation alternée prise dans la précipitation à Paris et dans sa périphérie, le automobilistes doivent-ils se sentir lésés ?

Généralement prompte à réagir pour défendre les usagers de la route, l'association "40 Millions d'automobilistes" a vécu une nuit courte pour réagir tôt, au sujet de la décision de circulation alternée prise dans la précipitation à Paris.

Julie Hamez, attachée de presse de l'association qui regroupe plus de 320000 adhérents et l'ensemble de Automobile clubs français membres de l'Union nationale de Automobile clubs, nous a donc transmis ce dimanche matin les réactions de Daniel Quéro, président de l'association, ainsi que de Pierre Chasseray, son délégué général.

A ne pas prendre à la légère en Région Paca

Des points de vues et des éléments à ne pas prendre à la légère, surtout en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, où les ridicules changements réguliers de vitesses imposés sur les autoroutes sont plus destinés à renflouer les caisses de l'Etat qu'à les sécuriser.

S'y ajoute notamment le fait que l'on a le droit de rouler désormais ridiculement à la même vitesse sur les autoroutes reliant Aix ou Aubagne à Marseille que sur les routes départementales...

Une nécessité sûrement..., car les forces de la police nationale et des CRS (Compagnies républicaines de sécurité) et de gendarmerie qui se partagent et veillent sur les zones autoroutières, mais aussi celles de la DIR (Direction interdépartementale des routes) se réduisent comme peau de chagrin et sont de moins en moins bien équipées, au point de mettre de plus en plus en danger ces femmes et ces hommes lors de leurs interventions pour le bien-être de tous !

Le charbon allemand et le bois scandinave

L'Association 40 Millions d'automobilistes dénonce d'entrée l'opération menée par EELV (Europe écologie les verts), laquelle malgré un pourcentage minimal de voix aux élections a un considérable pouvoir nocif à l'égard de tous les usagers de la route.

"Face à la pression exercée par Europe écologie les verts qui souhaite créer l'amalgame entre pic de pollution et déplacements automobiles, le Gouvernement cède au chantage en annonçant la circulation alternée lundi matin dans Paris et la région parisienne. D'une efficacité contestable, cette mesure se heurte à d'autres problématiques qui la décrédibilisent totalement.

"Cinq jours après le début du pic de pollution et trois jours avant sa fin programmée, cette mesure parait bien plus démagogique que préventive à l'égard des automobilistes (ndlr: et motocyclistes) franciliens qui n'en sont pas responsables. Rappelons que seule une infime partie du parc automobile français est émettrice de particules fines. En effet, si les véhicules essence ne sont pas concernés, les véhicules diesel mis en circulation après 2005 ne le sont pas non plus: voir le rapport du professeur Michel Aubier de l'Académie de médecine sur les émissions de particules des véhicules diesel.

"De plus, l'épisode de pollution qui sévit actuellement sur le territoire français est principalement dû aux émissions de particules fines issues des centrales à charbon allemandes et du chauffage au bois des pays scandinave. Emporté par les vents sur le territoire français, cette pollution stagne du fait d'un anticyclone et de la faible force des vents. Rappelons qu'il y a pollution quand les vents viennent du Nord et de l'Est, jamais avec des vents d'Ouest."

Le droit d'aller travailler ?

"Avec un dispositif encore flou à moins de 24h de la mise en application de la mesure, certains automobilistes risquent de rester perplexes devant leur plaque minéralogique. Il existe en effet, en France actuellement, deux types de plaques minéralogiques: les nouvelles se terminant par une lettre et les anciennes par le numéro du département. Quel numéro faudra-t-il prendre en considération pour savoir si on a le droit d'aller travailler ? Si il s'agit du dernier numéro de la plaque d'immatriculation, ce sont donc des départements entiers qui se verront interdit de rouler, indique Daniel Quéro, président de 40 millions d'automobilistes."

Précisons qu'en toute logique c'est le numéro central des plaques d'immatriculation qui sera concerné, sinon la moitié des départements de France serait concernée...

Pierre Chasseray : "Le Gouvernement a déclaré la guerre aux automobilistes"

"Comme si la mesure n'était pas suffisamment floue, poursuit l'association, le ministre de l'Ecologie annonce une série de dérogations qui réduit quasiment à néant la possibilité de comprendre le dispositif et d'en saisir la portée. L'une d'elles porte sur l'autorisation de circuler dans le cas où trois personnes seraient présentes dans les véhicules. C'est oublier que les franciliens n'ont pas tous les mêmes horaires de travail."

Et Pierre Chasseray de conclure: "Il est illusoire de penser que les forces de l'ordre auront les moyens de contrôler toute la circulation francilienne sans donner l'impression que le Gouvernement a déclaré la guerre aux automobilistes. Le rôle des forces de l'ordre doit-il se limiter à sanctionner les franciliens dans leur trajet domicile-travail sous le faux prétexte d'un pic de pollution aux particules fines ? Alors que la réduction de la pollution est déjà en cours, on pourra dire que c'est grâce à cette mesure que l'on résout le problème ?"

Notons enfin que si l'association 40 Millions d'Automobilistes,  est la plus importante du genre en France, puisqu'elle regroupe les Automobile clubs, deux autres mouvements pèsent aussi de tout leur dans la défense des usagers, la Ligue de Défense des conducteurs http://www.liguedesconducteurs.org/ qui s'adresse aussi bien au motocyclistes qu'aux automobilistes est un incontestable leader dans le domaine des pétitions d'usagers et la Fédération Française des motards en colère (ndlr: qui veille aussi bien sur les scootéristes que sur les motards) célèbre sous les initiales FFMC,  fut d'ailleurs la première, dans les années 70 à monter au créneau pour la défense des usagers.

 

24/03/2014 LA PROVENCE.COM
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00