Association de défense des droits des usagers de la route

France : la baisse des ventes aux particuliers, principal facteur de recul du marché automobile en 2013

Avec moins de 1 million de véhicules, les ventes aux particuliers en 2013 se situent à un niveau historiquement bas. Dacia, Honda, Mazda, Lexus, Subaru sont les seules marques qui progressent en volume sur ce segment tandis que Renault, Peugeot et Toyota y améliorent leur part de marché.


Pour la quatrième année consécutive, la part des ventes aux particuliers a reculé en 2013 perdant encore un point par rapport à 2012 pour se situer à 53,6% des immatriculations (contre 54,7% en 2013) sur un marché lui-même en recul (-5,7%). Elles ont ainsi représenté 960 000 unités en 2013 (sur un marché de 1,79 million), soit 79 000 de moins que l’année précédente (sur un marché global qui a perdu 108 000 unités).
On est loin du record de 2009 où les particuliers représentaient 67,5% d’un marché  de 2,26 millions d’unités, soit 1,53 million. Ainsi entre 2009 et 2013, les ventes aux particuliers auront baissé de près de 40% (soit 570 000 unités) expliquant en grande partie les difficultés actuelles des réseaux.
Seul point positif de l’année 2013, les ventes aux entreprises ont nettement mieux résistées avec des volumes qui n’ont que très légèrement reculé à -0,6%, soit un total de 365 000 immatriculations (2 000 unités de moins). La part des ventes aux entreprises a ainsi légèrement progressé passant de 19% en 2012 à 20% en 2013.
 

Pour les autres catégories, les immatriculations de stock des réseaux, les VD Garages, sont en légère hausse (+1,5%, soit 3 000 de plus) tandis que celles des constructeurs sont net en recul (-11%, soit 5 000 de moins), traduisant un transfert de stock des constructeurs vers leur réseau. Les immats de stocks représentent 230 000 unités dans les réseaux (13% du total) et 38 000 pour les constructeurs (2% du total).
Les immatriculations des loueurs courte durée ont été en forte baisse sur l’année à -11% avec 162 000 unités (soit 9% du marché) tandis que les TT sont également en baisse à -10% avec 34 000 unités (1,9% du marché).

Les bonnes performances relatives de Renault, Peugeot
L’analyse des ventes par canaux permet de mieux apprécier les performances affichées sur le marché global. Sont ainsi confirmé celles de Renault et Peugeot qui améliorent leur position sur le canal des particuliers (avec respectivement un recul de -2,6% et -3,7% sur un segment à -7,6%) : Renault progresse de près d’1 point (de 16% de part de marché à 16,9%) et Peugeot de 0,6 point (14,6% à 15,2%).
Renault progresse également sur le marché des entreprises où la marque représente une vente sur 4 en 2013 (de 23,5% en 2012 à 25% en 2013), tandis que Peugeot perd du terrain sur ce segment  (18,7% en 2013 contre 19,5% en 2012).
A l’inverse, les ventes de Citroën aux particuliers ont fortement baissé en 2013 (-13,7%) et la marque perd près de 0,8 point sur ce segment à 12,4% (contre 13,2%) qui était traditionnellement sa cible principale.
Ainsi, les ventes aux particuliers qui ont longtemps été le point fort de Citroën ont représenté à peine 50% de ses volumes en 2013 (49,9%). Ils ont représenté 50,4% des volumes de Peugeot et 48% de ceux de Renault.
C’est dans le réseau Citroën que les ventes tactiques (VD, Constructeurs et loueurs courte durée) ont été les plus importantes avec 24% de ses volumes (pour une moyenne marché à 22%), tandis qu’elles ont été de 22% chez Renault et 21% chez Peugeot.

Toyota devant Ford
Grâce à une quasi stabilité de ses ventes sur le segment des particuliers (-0,1%), Toyota y a nettement amélioré ses positions. Sur cette cible, la part de marché de Toyota a atteint 5% en 2013 (contre 4% sur le marché global), ce qui place la marque nettement devant Ford (4% de part de marché sur le segment des particuliers).

Dacia presque au niveau de Volkswagen
C’est sans conteste Dacia qui représente la meilleure performance sur le segment des particuliers avec une hausse de ses volumes sur cette cible de 15%. Cela lui permet d’atteindre une part de marché sur ce segment de 8%, soit un poids proche de celui de Volkswagen (8,4%). Dacia conserve sa structure de vente totalement atypique puisque 88% de ses immatriculations sont des ventes à particuliers.
A noter, outre Dacia, la croissance des ventes aux particuliers en 2013 pour Honda (+6%), Mazda (+21%), Lexus (+15%) et Subaru (+15%).

Kia et Chevrolet devant Fiat
Le principal changement de hiérarchie entre celle que montre le marché global et celle qui s’est établie en 2013 sur le segment des particuliers concerne les rapports entre Fiat, Kia et Chevrolet. Ainsi, Fiat qui les devance encore sur le marché global est nettement en retrait sur le marché des particuliers. Ce segment qui ne représente que 33,5% de ses immatriculations (soit 16 000 unités) en fait 70,7% des volumes de Kia (soit 23 600 unités) et 77% de ceux de Chevrolet (16 500 unités). Une performance de Chevrolet sur le segment des particuliers qui rend d'autant plus incompréhensible pour les réseaux la décision du groupe GM d'en cesser la distribution en Europe.

 

07/01/2014 AUTOACTU.COM
nuit zéro accident 5 novembre 2016

Chefs d'entreprise, vous êtes concernés par la sécurité routière de vos conducteurs et de votre flotte !
L'Automobile Club de provence vous apporte les solutions ...

Sécurité routière

Vous avez l'impression de ne plus être totalement à jour de vos connaissances routières ? N'hésitez plus à vérifier vos capacités de conduite !

l'Automobile CLub de Provence en partenariat avec
tous nos partenaires
Automobile Club de Provence © réalisé par Weblogix 2016
149, bd Rabatau 13010 Marseille - Tél.: 04 91 78 83 00